« L'alliance matrimoniale, par laquelle un homme et une femme constituent entre eux une communauté de toute la vie, ordonnée par son caractère naturel au bien des conjoints ainsi qu'à la génération et à l'éducation des enfants a été élevé entre baptisés par le Christ Seigneur à la dignité de sacrement » [1]

C’est ainsi que le Code de droit canonique [2], à la suite de la Constitution conciliaire Gaudium et Spes - du concile Vatican II -, définit le mariage. Cette définition intègre celle du mariage comme une réalité humaine et un sacrement.


Notes :

[1] Canon ( C.) 1055 , § 1.

[2] Le droit canonique désigne le droit interne de l’Eglise. C’est l’ensemble des règles qui régissent le fonctionnement de l’Eglise et la vie de ses membres. La plupart de ces règles sont consignées dans un livre ou Code. Le premier Code de l’Eglise a été publié en 1917. Le second est en vigueur depuis 1983. Sont tenus par les règles du Code, les membres de l’Eglise latine. Chaque règle contenue dans le Code est désignée par le terme Canon suivi d’un numéro. Les canons qui seront cités dans cet ouvrage renvoient au Code actuel de 1983.


Abbé Jacob YODA
Archidiocèse de Ouagadougou
Novembre 2009

Pin It

1. Si souvent, Seigneur, Tu es seul dans cette chapelle, entouré certes des anges qui T'adorent, mais ce lieu est déserté par les hommes. Je viens a Toi, près de Toi, moi qui également, si souvent, T'oublie. Merci de ce moment où je puis m'agenouiller devant Toi caché dans la Sainte

...