Théologie

Dans l’Évangile, notamment en Mc 13,32 et en Mt 24,36, Jésus affirme son ignorance au sujet de la parousie, de la fin des temps : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. » (Mt 24,35-36). Comment Jésus peut-il ignorer cela, lui qui est Dieu ? Comment concilier l’ignorance du Christ au sujet de la Parousie, son hésitation à certaines étapes de sa vie terrestre et sa vision béatifique en tant que Fils de Dieu ? C’est l’objet de la présente réflexion que nous vous proposons.

Abbé Apollinaire DIBENDE
Archidiocèse de Ouagadougou
Janvier 2004

Sous-catégories

Catéchèses et homélies de Monseigneur Philippe OUEDRAOGO lors des Journées Mondiales de la Jeunesse.
Rio de Janeiro (Brésil), Juillet 2013.

Catéchisme de l'Eglise Catholique

Robert Thomas MALTHUS, économiste britanique du XVIIIème siècle affirmait que le pouvoir de reproduction de l’espèce humaine est considérable alors que sa capacité de production de moyens de subsistance est limitée. Il en déduit que la croissance démographique est source de misère. Pourtant la taille d’une population lui procure un poids économi

...

85. Pourquoi le Fils de Dieu s’est-il fait homme ?

Le Fils de Dieu s’est incarné dans le sein de la Vierge Marie par l’opération du Saint-Esprit, pour nous les hommes et pour notre salut, c’est-à-dire pour nous réconcilier, nous pécheurs, avec Dieu, pour nous faire connaître son amour infini, pour être notre mo

...