Seigneur, apprends-nous à prier

1- But :

Apprendre à prier d’une manière personnelle

2- A qui s’adresse cette école d’oraison ?

A toute personne, jeune ou adulte qui désire prier davantage. Elle est faite en priorité pour ceux et celles dont la mission est d’animer une communauté chrétienne : prêtres, religieux, religieuses, ceux et celles qui se préparent à servir l’Église dans la vocation sacerdotale ou religieuse. Elle s’adresse aussi à ceux qui jouent un rôle important dans leur communauté chrétienne, ceux qui sont engagés dans des activités de développement, enseignement, santé, etc…

Animer la prière de la communauté est une chose ; prier soi-même est une autre. Un catéchiste africain dit : « Quand je dirige la prière du dimanche, je ne prie pas ». Avant de faire prier les autres, il faut soi-même rencontrer le Seigneur.

L’École d’oraison est faite surtout pour des croyants qui prient déjà depuis longtemps, assistent souvent à la messe, parfois de nouveaux convertis fervents, bref des hommes et des femmes qui ont soif d’une vie spirituelle plus approfondie.

3- Qui peut animer ces Écoles d’oraison ?

Les conseils de ce livre sont le fruit de nombreuses expériences. Ils s’adressent à des prêtres, religieux, religieuses, à toute personne désirant aider ses frères et sœurs à consacrer chaque jour un temps à la prière silencieuse. Vouloir soi-même prier plus et mieux est bien. Mais cela ne suffit pas. Même si on a conscience de ne pas prier suffisamment bien, il faut oser proposer à d’autres de se former ensemble à la prière. Celui qui donne est le premier à recevoir.

Donc créons, là où nous sommes, une petite École d’oraison. Pour cela essayons de réunir une équipe de quatre ou cinq personnes.

4- L’équipe

comporte en général un prêtre, des laïcs, des religieuses. En tout, de quatre à six personnes. On répartit les tâches suivant les capacités de chacun : enseignements (si possible, que ce ne soit pas toujours la même personne qui donne tous les enseignements) ; mais également la conduite des temps d’oraison, les échanges

5- Quelle est la durée de l’École d’oraison ?

Il existe plusieurs possibilités.

- Dans les villes, on fait les réunions le soir pendant six ou sept semaines.

- Là où c’est possible, on prend cinq ou six jours. Ou encore, le programme est réparti sur deux week-ends, du vendredi soir au dimanche soir. Ces formules permettent à ceux qui sont éloignés de pouvoir participer.

- Ailleurs l’École dure deux ou trois dimanches.

C’est à chaque équipe de trouver la méthode qui convient.

6- Quels enseignements va-t-on donner ?

Le programme ci-joint est très abondant. On ne peut pas donner tout cela. C’est à chaque équipe de choisir ce qui lui paraît le plus important.

Lorsqu’on s’adresse à des débutants ou que l’on dispose de peu de temps, il suffit de prendre parmi les treize premiers chapitres, les autres chapitres peuvent être gardés pour une session d’approfondissement.

Tout enseignement doit être repensé et écrit de manière personnelle. Pour toucher les cœurs, il faut que cela vienne du cœur.

Abbé Yves JAUSIONS
Diocèse de Rennes, FRANCE
Dans : Oraison sans frontières, 2006.

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : vendredi 13 décembre 2019 - Le vendredi de la 2e semaine de l'Avent
Saint(s) du jour : Ste Lucie de Syracuse, vierge et martyre

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is a Joomla Security extension!