1. Etre là, devant Toi, simplement. Pour Te contempler, T'adorer, rester près de Toi, sans penser à autre chose qu'à Toi. En Toi tout mon bonheur. Tu as frappé à la porte, et j'ai ouvert. Et Tu es là. "Toi près de moi, et moi près de Toi".

2 Je reprends ici un vieux chant latin.

Jesus dulcis memoria

Jésus, douce mémoire,
Tu donnes les vraies joies du cœur.
Mais plus que miel et tous les biens
Douce est ta Présence.

Rien n’est chanté de plus suave,
Rien n'est entendu de plus agréable,
Rien n'est pensé de plus doux
Que Jésus, le Fils de Dieu.

Jésus, espérance des pénitents,
Que Tu es aimable a ceux qui T'implorent,
Que Tu es bon à ceux qui Te cherchent.
Mais que dire de ceux qui Te trouvent ?

Ni la langue ne peut dire
Ni l'écriture exprimer.
Seul celui qui l a expérimenté peut croire
Ce qu'est aimer Jésus.

Jésus, sois notre Joie,
Toi qui seras notre récompense.
Que notre gloire soit en Toi
Toujours et pour tous les siècles.

3. Je pense à tous ces groupes de prière où, inlassablement, ton Nom, Jésus, est chanté, loué, répété, avec amour. Devant le Saint Sacrement où, dans ma foi, je reconnais ta Présence, je redis ton Nom avec joie. "Béni soit le Nom... le Nom du Seigneur... Jésus est ce Nom... Digne de louange est ce Nom... " Mais je ne puis oublier que Tu as dit : "Ce n'est pas celui qui dit seulement 'Seigneur, Seigneur qui entrera clans le Royaume de Dieu, mais celui qui fait la volonté de mon Père". Te louer, Te contempler, Te fixer au regard, Toi "Jésus seul", c'est petit à petit Te ressembler, être transformé à ton Image. Et donc, comme Toi, faire la volonté du Père, en tout et toujours, aimer tout homme comme Tu l'aimes, afin que, par Toi, Jésus, "qui es tout en tous" (Col 3, 11), enfin, "Dieu soit tout en tous" (1 Co 15, 28).

4. C’est pourquoi, Tu nous as dit : quand vous priez, dites :

Notre Père qui es aux cieux
- que Ton Nom soit sanctifié
- que Ton Règne vienne
- que Ta volonté soit faire sur la terre comme ou ciel.
- Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
- Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
- Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car c'est à Toi appartiennent le règne, la Puissance et la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : dimanche 17 novembre 2019 - Trente-troisième dimanche du temps ordinaire
Saint(s) du jour : Ste Élisabeth de Hongrie, veuve, tertiaire fr. († 1231)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François