1. Devant ton Sacrement, Seigneur Jésus, éclairé par l'Esprit Saint, j'éveille ma foi. Je crois que dans ce morceau de pain exposé à mes yeux, se trouve ton Corps et ton Sang, ton Humanité et ta Divinité, et je T'adore.

2. En ce moment j'évoque en ma mémoire les paroles que Tu as dites après la multiplication des pains : "Je suis le Pain vivant descendu du Ciel. Qui mangera ce Pain vivra pour toujours. Et le Pain que je donnerai, c'est ma chair, pour la vie du monde." Puis "Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. Je le ressusciterai au dernier jour. Ma chair est une vraie nourriture... qui mange ma chair (ce pain devenu mon Corps) demeure en moi et moi en lui." Quelles sublimes paroles Tu as dites ainsi Seigneur ! Je crois en leur vérité. Tu es le Pain de Dieu, venu du Ciel, ce Pain qui donne la Vie au monde. Comment pourrais-je Te remercier de m'avoir donné d'entendre ces paroles, d'y croire, et de pouvoir si souvent recevoir en nourriture ce Pain qui est ton Corps, qui est Toi même, Toi le Fils envoyé par le Père pour que nous ayons la Vie, la Vie en abondance, la Vie en plénitude, la Vie éternelle, la Vie même de Dieu ?

3. Tu m'as révélé ainsi, Seigneur les trois fruits de la communion à ton Corps dans le Pain de l'Eucharistie. Avant tout : Tu demeures en moi et moi en Toi. De là, je peux "vivre par Toi", c'est-à-dire fortifié par ton Esprit, guidé par ta lumière, Toi le Verbe de Dieu, et enflammé par l’amour de ton Cœur brûlant de charité envers Dieu et les hommes. Enfin, même si je dois mourir corporellement comme Toi, et certes dans la souffrance, je vivrai éternellement dans mon âme, et Tu me ressusciteras au dernier jour. En ce moment où je T'adore présent dans ce Pain du ciel, je goûte cette "demeure" de Toi en moi et de moi en Toi, qui est ma plus grande richesse et je T'en rends grâce. Remplis mon cœur de cet Amour qui remplit e tien, et fais que je sois tellement uni à Toi que rien, désormais, ne puisse me séparer de Toi.

4. Seigneur Jésus, Pain de Vie, je Te prie pour tous ceux qui, à cette heure, quelque part dans le monde, reçoivent la Sainte Communion. Avec eux, je Te dis : "Seigneur, je ne suis pas digne que Tu viennes en moi, mais dis seulement une parole et je serai guéri". Tu dis cette parole, et Tu me guéris. Que cette communion construise l'Église et la fasse grandir dans le monde entier.

5. Ô merci, Jésus, de Te donner à moi, et à tant d'autres, en nourriture de Vie éternelle...

Pin It

Quelqu'un me disait un jour que le Pape de Rome est l'antichrist. Je lui ai demandé: comment fais-tu pour le savoir ? Il me répondit que cela est écrit dans la Bible. Je lui dis que la Bible parle effectivement de l'antichrist, mais que, nulle part dans la Bible, il

...

« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que l'arbre gâté produit de mauvais fruits » (cf. Mathieu 7, 16-17). A la vue de ce qui précède, même sans la lumière de la foi, l’intelligence humaine peut conclure que le recours à la contraception

...