1. Je laisse mes occupations du jour, et je reviens vers Toi, Seigneur, Toi l'Envoyé du Père, Toi le Sauveur du monde, Présent dans le Signe du Pain que je vois devant moi et dans lequel, éclairé par ton Esprit, je T'adore. Merci de m'accueillir, une fois de plus, auprès de Toi.

2. Aujourd'hui, Seigneur, j'entends l'évangéliste qui me dit : Jésus tressaillit de joie dans l'Esprit Saint et priait ainsi : "Père, Seigneur du ciel et de la terre, je Te loue. Ce que Tu as caché aux grands esprits de ce monde, Tu l'as révélé aux tout petits... OUI, PÈRE, car tel est ton bon plaisir..." Merveilleuse prière, peut-être la plus belle de toutes. Adressée au Père qui est le Bleu Créateur et éternel, elle est d'abord pure louange. Elle est aussi parfaite adhésion, et adhésion joyeuse à la volonté du Père. "Oui, Père" : en deux mots, simples et sublimes, ce sommet de toute prière. Confiance filiale et abandon, obéissance entière et amoureuse...

Cette prière, Jésus, Tu ne cesses de la redire, et nous avec Toi, quand nous célébrons l'Eucharistie et quand nous l'adorons Tout entière offerte au Père tout entière dans sa volonté, mais reçue et goûtée seulement par les humbles, les enfants, les tout-petits...

3. En ce moment donc, je redis ta prière, sous la poussée de l'Esprit Saint : "Oui, Père, je Te loue...Oui, Père, que ta volonté soit faite, qu'elle soit ma fête Tout ce qui Te plaît me remplit de joie. Tout ce que Tu décides pour moi et pour tous les hommes, est bon, juste, parfait, je n’ai donc pas d’autre désir, ni d’autre volonté, que de aire ta volonté, le bon plaisir du Père... " Toi, Jésus, Tu n'as rien voulu d'autre. "Je suis venu, disais Tu, non pour faire ma volonté, mais pour faire celle du Père qui m'a envoyé". "Le Père ne me laisse jamais seul, car je fais toujours ce qui Lui plaît". En Te contemplant dans l'Eucharistie, entièrement livré à la volonté de ton Père, je sens monter en moi ta prière de louange, ta prière d'adhésion amoureuse au Bon Plaisir du Père, et l'Esprit me pousse à la redire avec Toi.

4. Je Te prie donc pour tous ces humbles et ces petits à qui le Père révèle ses secrets. Seigneur Jésus, augmente leur nombre, et place moi parmi eux. Qu'ils ne se laissent pas séduire par les fausses sagesses qui, parfois leur sont proposées. Que l'Église sache les accueillir et les écouter, comme elle l’a si bien fait pour Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, déclarée Docteur de l'Église et dont la doctrine de la petite voie, celle de l'enfance spirituelle, est, pour tous, une référence autorisée.

5. Merci d’avoir répandu dans mon cœur le don de l'Esprit et son fruit qui est "amour, joie, paix, bonté" (Ga 5, 22).

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : dimanche 22 septembre 2019 - Vingt-cinquième dimanche du temps ordinaire
Saint(s) du jour : Sts Maurice et comp. de la Légion Thébéenne, martyrs

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

Our website is protected by DMC Firewall!