1. Nous sommes les Sœurs Disciples du Divin Maître

; nous avons reçu le don de vivre et d'annoncer Jésus-Christ Maître pour témoigner de lui et le servir dans l’Église et dans le monde.

Nous appartenons a la famille Paulienne qui est l’ensemble de 10 Instituts et Associations fondés par le Bienheureux Père Jacques Albérione. Cette grande famille, sur les traces de Saint Paul annonce l’Évangile à tous les hommes par les moyens modernes de communication sociale. Dans cette famille, nous sommes la branche contemplative. Nous sommes appelées à privilégier l’écoute de la parole.

Nous sommes au nombre de 9 dans l’Archidiocèse de Ouagadougou.

2. Nous sommes arrivées en janvier 1988 dans l’Archidiocèse de Ouagadougou

.

3. Au titre de notre Institut :

- Nous faisons tous les jours l’adoration eucharistique avec le Saint Sacrement solennellement exposé. Notre œuvre puise sa source de l'Eucharistie célébrée et prolongée par l’adoration et tend à conduire tant les personnes que les choses vers le Seigneur de la vie.

- Notre chapelle est toujours ouverte à tous pour les célébrations liturgiques et pour l'adoration eucharistique. Nous accueillons les prêtres et leur offrons un espace paisible, leur permettant de se refaire le corps, l’esprit et l'âme pour mieux se donner dans leur ministère.

- Nous disposons d'un Centre d'apostolat liturgique où les fidèles peuvent trouver les objets de piété et où nous exposons les chasubles, et tout le linge de l’autel que nous confectionnons. De la contemplation jaillit la variété d'œuvres inhérentes à l’Eucharistie, au sacerdoce et à la liturgie par lesquels nous actualisons notre mission.

- Nous avons ouvert un Centre ménager sur la demande des gens du quartier pour venir en aide aux filles défavorisées.

- Au sein de notre organisation diocésaine, nous donnons des conférences sur la liturgie, l’Eucharistie, et enseignons notre méthode d’adorer.

- Nous assurons la propreté du linge de l’autel de notre paroisse

- Nous cherchons à réveiller chez le peuple l'esprit de prière.

4. Nous suggérons que :

- Se renforce l’UDR (l'Union Diocésaine des Religieuses) afin que de là nous puissions vivre en pastorale d’ensemble

- Que nous cultivions l’esprit de collaboration dans la même direction que le programme pastoral diocésain.

- Que nous travaillions dans la mission en nous respectant mutuellement.

- Que nous continuions à célébrer et à Vivre ensemble chaque année la Journée de lu Vie Consacrée.

Pin It