Il n'est pas ici, il est Ressuscité!
Il l'avait prédit, il est Vivant!
Ils retournèrent au Bercail, tout content
D'annoncer ce Kerygma aux Autres et à la Cité.

Le Soleil s'est échappé de son profond sommeil,
il a brillé, ce matin là, de toute sa candeur !
L'univers s'innoda de cette Merveille
Et les fleurs rayonnèrent de leur blondeur!

L'Aube Nouvelle renaît de ses cendres
Comme si elle n'avait fait que prétendre.
Sa Lumière envahit nos horizons affectés
Et l'humanité affaiblie se voit racheter.

"La Pierre qu'on rejeté les bâtisseurs,
Est devenue la Pierre d'angle", invincible !
Jésus a vaincu la mort en plus de ses ravisseurs
Et le mal et ses acolytes passent du bourreau à la cible.

Alléluia !Gloire au Fils de Dieu ressuscité ! Alléluia !

L'ère de notre Rédemption vient de sonner,
Le Jésus que l'humanité avait abandonné,
A vaincu la mort et nos limites, pour nous sauver,
De tous nos péchés et nos souillures, nous laver.

La mort n'a plus aucun pouvoir sur l'humanité
Qui s'y est vue diviniser donc libérée de toute Éternité !

Que la joie du Ressuscité emplissent nos cœurs,
Que les alléluias qui montent de nos chœurs
Dissolvent tous les jougs causés par nos vaines peurs
Pour donner au vécu de notre foi en Christ plus de saveur.

Puisse-t-il nous sortir des ténèbres de nos tombeaux,
Puisque la mort vient de s'envoler en lambeaux !

Joyeuses fêtes Pascales !
Alléluia ! Il est ressuscité, alléluia !

Edy OUEDRAOGO, YS
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pin It

147. Que signifie le mot Église ?

Il désigne le peuple que Dieu convoque et rassemble de tous les confins de la terre, pour constituer l’assemblée de ceux qui, par la foi et par le Baptême, deviennent fils de Dieu, membres du Christ et temple de l’Esprit Saint.

148. Dans la Bible, quels s...

531. Que commande et que défend le dixième commandement ?

Ce commandement complète le précédent. Il demande une attitude intérieure de respect dans les rapports avec la propriété d’autrui. Il interdit l’avidité, la convoitise effrénée des biens d’autrui, l’envie, qui traduit la tristesse éprouvée devant les biens d’autrui et le désir immodéré de se les appr

...