1. Me voici de nouveau devant Toi, Seigneur, comme un aveugle. Je vois de mes yeux un petit morceau de pain, mais ma foi, éclairée par l’Esprit Saint, m’assure que ce pain est devenu ton Corps, donc Toi-même en Personne, Dieu et Homme.

2. Aujourd'hui Seigneur, je T'accompagne au séjour des morts, puisque Tu es le Seigneur des vivants et des morts. Quand ton Corps crucifié, après ta mort, fut déposé dans le tombeau, ton âme alla visiter tous les défunts qui vivaient dans la grâce de Dieu, mais qui ne pouvaient pas pénétrer dans la gloire céleste avant que Toi, le premier, en aies ouvert la parte pour y pénétrer en Vainqueur de la mort. Maintenant que ton âme a rejoint ton corps, je puis adorer cette âme vivante dans ce Sacrement, cette âme qui alla annoncer à ces défunts la Bonne Nouvelle de leur salut et puis les conduisit dans la pleine lumière où ils peuvent voir la face de Dieu. Tu me révèles ainsi ton amour sauveur pour ces milliards d'êtres humains qui sont décédés sans T’avoir connu, mais qui, dans leur sincérité, cherchaient à faire la volonté de Dieu.

3. A cet amour universel pour tous les êtres humains que Dieu seul peut compter, comment pourrais-je répondre ? D'abord, par la louange. Mais aussi par l'espérance. Une espérance qui concerne ces multitudes de défunts de ce pays d'Afrique où Tu me fais vivre, mais aussi de tous les peuples du monde qui pendant des siècles et encore aujourd’hui, n’ont pu entendre l’annonce de ton Évangile. Pour eux aussi, Tu as offert ta vie. Eux aussi, Tu les cherches partout où ils quittent cette terre. Ton Esprit Saint a éveillé dans le cœur d’un grand nombre d'entre eux la volonté sincère de faire le bien que leur conscience leur faisait connaître, et de rejeter le mal que leur conscience condamnait. A tous ceux-là, Tu offres aussi la grâce du Salut éternel dans le Royaume de ton Père.

4. Agenouillé ici devant le Trône de la grâce, devant Toi présent dans ton Sacrement d'amour, je m'unis à ta volonté de Salut universel et je Te prie pour tous les défunts en état de purification, en route vers la pleine Lumière. Accueille-les tous, Seigneur, dans ton Divin Cœur, et plonge-les dans le Cœur éternel de Dieu, purifiés par ton Sang de tous leurs péchés.

5. Ô Merci, Jésus, Sauveur universel, d'élargir mon cœur aux dimensions illimitées de ton Amour infini...

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : jeudi 18 juillet 2019 - Le jeudi de la 15e semaine du temps ordinaire
Saint(s) du jour : St Frédéric, évêque et martyr († 838)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd