1. "Souviens-toi de Jésus Christ", me dit Saint Paul. Je me prosterne devant Ta Sainte Croix, Seigneur. Le Pain exposé devant moi est ton Corps livré pour tous, c'est ton Sang versé pour la rémission des péchés, c’est ce Corps flagellé, qui fut crucifié. Ô mon Roi, je T'adore et je T’aime, présent ici dans ton Sacrement.

2. "Chaque lois que vous mangez ce Pain vous annoncez la mort du Seigneur", écrit Paul aux Corinthiens. Ta mort Seigneur c'est d'une part l'atroce méchanceté des hommes qui l’ont condamné et tué. Mais ta mort, c'est aussi et surtout ce que Tu as tait au moment où ils Te tuaient, les paroles que Tu as dites alors et qui exprimaient les pensées et les intentions de ton Cœur bientôt percé par la lance. Je me souviens donc de ces sept ultimes paroles : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné" - "J'ai soif" - "Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font" - "Aujourd’hui, tu seras avec moi en paradis" - "Femme, voilà ton Fils. Fils, voilà ta mère" - "Père, entre tes mains, je remets mon esprit" - "Tout est achevé".

3. Seigneur, je laisse résonner ces paroles extraordinaires dans mon cœur. J’y découvre l'expression de ton amour infini des hommes et de ton amour filial envers ton Père. Humilité, douceur, miséricorde, compassion, générosité, magnanimité, totale oblation de soi, obéissance parfaite, tout cela et tant d'autres choses que je ne puis dire, remplissent ton Cœur si humain, si divin. Et je contemple l'eau et le sang qui en jaillissent, je fais silence et j'adore. Je me dis comme Paul : "Il m’a aimé et s'est livré pour moi". Mais aussi pour l'Église, et pour tous les hommes. Et je me demande : pour Te remercier et Te rendre amour pour amour, qu'ai-je fait, que devrais-je faire, que ferai-je donc ? ... Chaque jour, je trace plusieurs fois le signe de la croix sur ma poitrine, je porte une croix, mais cela ne peut évidemment suffire. C'est communier au Crucifié, prier, m'offrir et aimer comme Toi, Seigneur, que je dois faire désormais mieux que par le passé, et chaque jour...

4. Devant ce Sacrement de ta passion et de ton amour crucifié, je Te prie, Seigneur, pour l'humanité entière pour laquelle Tu as offert Ta vie. Pour ce monde que Tu as racheté par ta sainte croix. Pour tous ceux qui n'ont pas encore reconnu dans ta Croix la révélation de l'amour de Dieu envers eux...

5. Ô merci, Jésus, de m'avoir appelé à Te contempler à la fois dans ce Pain changé en ton Corps, et sur la Croix où Tu os offert ta vie pour notre salut...

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : dimanche 22 septembre 2019 - Vingt-cinquième dimanche du temps ordinaire
Saint(s) du jour : Sts Maurice et comp. de la Légion Thébéenne, martyrs

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

Our website is protected by DMC Firewall!