1. Avec les Douze, j'entre au Cénacle et je T'adore, Seigneur Jésus, Toi que je nomme, comme eux, mon Seigneur et mon Maître, Toi qui viens du Père et retournes chez ton Père. Je me prosterne devant Toi, et, éclairé par l'Esprit, je T'adore avec un grand respect.

2. Avant de célébrer la Pâque avec tes disciples et de leur donner le Pain de ton Corps et le Vin de ton Sang, Tu as voulu exprimer dans un geste inattendu et surprenant un des sens les plus profonds de toute ta vie. Tout entier donné au Père, Tu es tout entier donné aux hommes. Le propre de l'amour est de s'abaisser, dit Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Quand tes disciples sont assis, Tu te lèves, tu rends un linge dont Tu entoures ta taille, et, T'abaissant, Tu te mets à laver les pieds de chacun d'eux. Tu t'es tait le serviteur, et Tu le montres dans ce geste d'humilité. Toi, le Maître, Tu fais la besogne d'un esclave, Tu le fais pour purifier tes Apôtres. Tu leur révèles ainsi que dans l'Eucharistie que Tu vos leur donner, Tu Te tais, par amour nourriture et serviteur. Ton service est celui de l'humilité, comme dans tout ce que Tu as fait. Le vrai amour est humble. La vraie humilité est service par amour.

3. Assis devant Toi présent dans cette Eucharistie, je T’adore, ô Jésus, Toi qui T'es tellement abaissé que Tu veux rester présent au milieu de nous dans l'humilité de ce petit morceau de pain. Dans l'Eucharistie, Tu es à la fois le Maître et le Serviteur qui se donne tout entier aux hommes. "Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même" disait; encore Thérèse. Si je refuse que Tu me laves les pieds, comme Pierre dans un premier mouvement, c'est-à-dire que Tu purifies mon cœur et le rendes apte à entrer dans le Royaume de Dieu, je n'aurai pas de part avec Toi, comme Tu l'as répondu à Pierre. Merci, Seigneur, de m'avoir ainsi aimé en T'abaissant. Tu me dis alors d’imiter ton exemple, et de me faire, comme Toi, le serviteur des autres. Chaque fois que je communie à ton Corps livré pour nous, apprends-moi à le ressembler davantage et à mieux servir mes frères avec humilité et amour.

4. J'ose Te prier aujourd’hui pour les prêtres qui célèbrent l'Eucharistie. Qu'ils accomplissent leur ministère en esprit d'humilité et de charité. "Le serviteur n'est pas plus grand que son Maître." Les prêtres qui sont tes serviteurs sont aussi des serviteurs du peuple chrétien. Donne-leur de se présenter devant les hommes de la manière que Tu as choisie pour Toi, venu non pour être servi mais pour servir.

5. Ô merci, Jésus. "Avait-on jamais vu pareille chose : ce Jésus, ce grand Roi, qui aime les pauvres ! "

Pin It

1. "Le Maître est là et Il t’appelle", me dit Marthe de Béthanie. Je viens donc devant Jésus, le Bien-Aimé de tous ceux qu’il attire à Lui, Lui qui m’a aimé et s’est livré pour moi. J’ouvre mon cœur à l’Esprit Saint, et je T’adore, Jésus, Toi l’Époux de l’Église, présent dans ce Sacrement.

2.

...

Tu vois autour de toi toutes sortes d’Églises et de sectes, des groupes religieux de tout genre. Parfois tu te sens désorienté et tu ne sais pas ce qu’il faut penser de la multitude de confessions religieuses, ni comment te situer par rapport à elles, en tant que chrétien catholique.

Nous croyons

...