1. Me mettant devant le Saint Sacrement, je ne vois avec mes yeux qu'un humble morceau de pain, mais dans la lumière de ma foi, éclairée par le Saint-Esprit, je Te reconnais, Seigneur Jésus, Vrai Dieu et Vrai Homme, Celui qui m'aime et s'est livré pour moi, et pour toute l'Église, et je T'adore.

2. Hier, j'étais comme cet homme abandonné dont Tu T'es approché avec une tendre compassion. Aujourd’hui, je m'approche de Toi avec audace et confiance, comme cette pécheresse qui s'est glissée parmi les convives de Simon le pharisien et qui a versé des larmes d'amour sur Tes pieds. Tu as accepté son geste amoureux, ses baisers et ses larmes, et Tu lui as pardonné ses péchés. Et c'est pourquoi, elle T'a beaucoup aimé. Tandis que celui à qui Tu pardonnes peu, éprouve envers Toi peu d'amour. Comme Simon s'étonnait de tout ce que faisait cette femme et de ce que Toi, Jésus, Tu faisais. Tu l'as justifiée, et Tu lui as dit: "Ta foi t'a sauvée, va désormais en paix..."

3. Permets, Jésus, qu'à mon tour je m'a proche de Toi avec cette confiance et cette audace. Si souvent, Tu m'as pardonné, je n'ai que trop de motifs de T'aimer et de Te montrer un grand amour. Je viens vers Toi conscient d’être misérable et de venir de loin, et je verse sur tes pieds mes larmes de repentir mais aussi de joie. C’est avec la sincérité de mon cœur que je T'aime, ô Bien-Aimé de mon âme. Sainte Thérèse de Enfant Jésus était consciente de n'avoir jamais commis de péché grave. Mais elle avait compris que la cause en était ton amour prévenant. Tu l'avais tellement aimée que Tu l'avais prévenue de ta grâce, sans laquelle elle aurait pu commettre les péchés les plus graves. Elle Te remerciait donc de lui avoir pardonné plus qu'à d'autres, puisque tu l’avais empêchée de pêcher gravement. Peut-être, par une partie de moi-même, puis-je dire la même chose : Tu m'as beaucoup aimé, Tu m'as beaucoup pardonne puisque Tu m'as empêché de commettre certains péchés que j'aurais, sans ta grâce, été capable de commettre. J'ai donc, comme Thérèse, le droit de T’aimer beaucoup, et de T'aimer chaque jour de plus en plus, de mieux en mieux.

4. Je Te rends grâce, Seigneur, pour toutes les âmes repentantes qui T'aiment d'un grand amour. Accueille leurs larmes, tous leurs gestes d'amour qu’elles posent envers Toi. Attire-les aux pieds de Ton Tabernacle et qu'elles viennent souvent devant Toi épancher leur cœur.

5. Merci, Seigneur, de tellement nous aimer et d’accueillir notre faible amour. "Seigneur, Tu sais tout : Tu sais bien que je T'aime".

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : jeudi 18 juillet 2019 - Le jeudi de la 15e semaine du temps ordinaire
Saint(s) du jour : St Frédéric, évêque et martyr († 838)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd