1. Me voici devant Toi, Jésus, Fils éternel de Dieu, venu dans ce monde révéler l'amour de Dieu et sauver les pêcheurs. J'ai conscience de ma petitesse devant Toi. Mais je suis conduit par l'Esprit Saint, et je t'adore, Toi mon Seigneur et mon Dieu.

2. Aujourd'hui, je me souviens de tes paroles où Tu nous disais que Tu es le Bon Berger, et en même temps la Porte par où les brebis peuvent passer. Tu es le vrai Berger qui connaît ses brebis chacune par son nom. Tu les conduis vers les bons pâturages. Tu les protèges de l'ennemi, Tu veilles sur elles à chaque instant. Si l’une d'elles s'est égarée, Tu vas à sa recherche, Tu la rejoins là où elle s'est perdue, Tu la portes sur tes épaules et Tu la ramènes au bercail. Tout cela, Tu l'as fait pour moi et pour tant d'autres. En ce moment encore, Tu es mon bon Berger. Je sais que Tu me connais par mon nom. Et que Tu veilles sur mai avec un grand soin. Je reçois de Toi cette nourriture quotidienne qui me fait vivre en fils de Dieu, et chaque fois que je m'égare, Tu me pardonnes. Je T'en rends grâce, Seigneur, je crois en ton amour envers moi et envers tous les enfants de Dieu dont Tu es le Berger.

3. Me voici donc devant Toi, Seigneur, comme une brebis de ton troupeau. Je porte sur Toi le regard confiant de mon cœur. Tu disais : "Je connais mes brebis, et mes brebis Me connaissent". Grand est mon bonheur de Te connaître, Seigneur, Toi qui as donné ta vie pour moi, Toi qui es venu pour nous donner la Vie, la Vie en abondance. Cette Vie abondante, c’est celle de Dieu, que Tu nourris par le pain devenu ton Corps que je puis manger chaque jour. En Toi, Berger divin, je mets toute ma confiance. A Toi, je confie toute mort existence. Chez Toi seul, Je viens chercher ce Pain qui augmente en moi la Vie divine. Sous ta conduite, je me sais en sécurité. Tu es la seule Porte qui conduit vers le Père, Personne ne va au Père, si ce n'est par Toi. Merci, Seigneur, de m'avoir mis sur tes épaules, de me porter, de me diriger, d'être ainsi mon Berger.

4. Tu as dit que Tu avais d'autres brebis qui ne sont pas encore dans le troupeau. Tu les cherches ; et avec Toi, Seigneur, je les cherche, maintenant par ma prière unie à la tienne puis par mon travail, mes paroles, le service des autres. Je Te prie donc pour toutes ces brebis que Tu veux rassembler afin qu'il n'y ait plus qu'un seul Troupeau et qu’un seul Pasteur. Je Te prie aussi pour l'unité de ton Église, aujourd'hui divisée. Affermis les évêques, les prêtres, les catéchistes et les autres pasteurs, pour qu'ils T'imitent, Toi le vrai et unique Pasteur dont nous sommes tous les brebis.

5. Ô merci, Jésus, de m'avoir appelé à être compté parmi les brebis de ton troupeau. "Le Seigneur est mon Berger, je ne manque de rien".

Pin It

153. Pourquoi l’Église est-elle le peuple de Dieu ?

L’Église est le peuple de Dieu parce qu’il a plu à Dieu de sanctifier et de sauver les hommes non pas séparément, mais en les constituant en un seul peuple, rassemblé dans l’unité du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

154. Quelles sont les caractér...

[1]