1. Seigneur Jésus, Emmanuel, bon berger, ami des hommes, Dieu parmi nous, je viens devant Toi. Éclairé par ton Esprit, je t'adore. Tu es le Fils bien-aimé du Père et notre Sauveur. Tu m'as accueilli avec bonté, malgré mes faiblesses et mes péchés. Soit donc loué.

2. Hier, je t'écoutais lorsque Tu exultais de joie dans l'Esprit Saint et que lu louais le Père d’avoir révélé ses secrets aux humbles et aux petits. Aujourd'hui, j'entends la si belle parole qui suivait cette louange. Tu disais, et Tu nous dis encore dans ton Saint Sacrement : "Venez à moi, vous tous qui peinez et qui ployez sous le fardeau. Mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes ". Cette parole est celle d'un Maître plein d’amour. Tu invites ainsi tous ceux qui souffrent à venir vers Toi avec confiance, Tu les accueilles avec affection et avec tendresse, Tu les réconfortes et les encourages. Tu les relèves et Tu leur donnes la force de porter ton joug. Ce joug est léger parce que Tu nous donnes part à ton Esprit et à ton amour, qui rendent léger tout ce qui pourrait peser trop lourd sur nos épaules.

3. Devant ton Saint Sacrement, ici présent devant moi, je viens vers Toi, Seigneur Jésus, et je réponds à ton invitation. Tous, sur cette terre, nous trainons et nous ployons sous le fardeau, mais quel bonheur pour nous chrétiens d'entendre ton appel : "Venez à moi". Je te rends grâce d'avoir pu entendre cet appel, et j'ai la joie de me trouver en ce moment devant Toi. Où pourrais-je mieux comprendre que Tu es doux et humble de cœur, sinon ici dans ton Saint Sacrement ? L'humble signe du pain me rappelle l'humilité de ton Cœur. La douceur que j'éprouve quand je mange l'Hostie consacrée me révèle aussi la douceur de ton Cœur. En me nourrissant de ce pain du ciel, et maintenant en le contemplant, je sens en moi le désir de te ressembler et de devenir, comme Toi, doux et humble de cœur.

4. Ma prière, aujourd'hui, est pour tous ceux et celles qui peinent, certes plus que moi, s'ils ignorent ton Cœur doux et humble. Qu'ils puissent entendre ton appel, qu'ils viennent à Toi, et qu'ils trouvent ainsi le repos de leurs âmes. Que tous les prêtres les catéchistes, et les autres pasteurs de ton Église sachent faire connaître ton Cœur aimant par tous ceux à qui ils enseignent et qu’ils deviennent, comme Toi, doux et humbles de cœur.

5. Merci Jésus, de m'avoir invité et accueilli, merci de m'aimer avec tant de douceur et d’humilité dans le Saint Sacrement de ton amour.

Pin It

A lire aussi

Liturgie

Aujourd'hui : samedi 16 novembre 2019 - Le samedi de la 32e semaine du temps ordinaire

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is a Joomla Security extension!