1. Seigneur Jésus, Sauveur des hommes, je viens devant Toi, caché dans l’Hostie. « Je crois en Toi, mon Dieu ... l’ombre voile mes yeux, mais j’ai la foi ... » Tu es ici, aussi présent que dans la Gloire du ciel, je me prosterne devant Toi, et je T’adore ...

2. Aujourd’hui, je Te contemple couché dans une crèche, sous un abri. A tes côtés je contemple Marie, tout heureuse, Joseph, cet humble homme juste, ravi d’admiration, bientôt les bergers, ces gens simples du petit peuples, et, comme des générations de chrétiens l’ont pensé, un âne et un bœuf.

Une lumière céleste toute pure rempli cette case où chantent les anges : « Gloire à Dieu ... Paix aux hommes que Dieu aime » ... Quelle ressemblance merveilleuse entre cet humble morceau de pain devenu ton Corps et cette vision de Bethléem, « maison du pain » ... Aucune grandeur humaine, mais un petit enfant enveloppé de langes, signes de la chaude affection de Marie, couché dans une crèche, aucune richesse mondaine, mais une joie pure, la paix de dieu, la splendeur brillante de l’Amour de Dieu reposant sur ce bébé qui dort sans doute, mais qui déjà nous parle ...

3. Oui, mon doux Seigneur si proche de nous, de moi en ce moment, j’entends le message de ta première Apparition parmi les hommes ... Tu me dis : J’ai choisi l’humilité, choisis-la aussi. Je suis né loin des foules bruyantes dans le silence de la nuit, à proximité des pauvres, les préférant aux grands de ce monde, aime-les aussi. Regarde Marie et Joseph, ton bonheur sera de leur ressembler ... Oui, Jésus, avec ta sainte Mère si heureuse, avec Joseph le silencieux, et tout attentif à Toi, avec les bergers : je Te loue, je T’adore, et je T’aime ... je veux Te ressembler de plus en plus, choisir ce que Tu as choisi, aimer ce que Tu as aimé ...

4. En T’adorant, je pense à tous les humbles, aux petites gens ... Je pense à tous les silencieux, aux pacifiques, aux jeunes enfants ... Je m’unis à la louange des anges, des moines, des moniales. Je Te prie pour les enfants qui se préparent à la première communion, pour ceux qui reçoivent avec un cœur pur, pour la première fois, le Pain du ciel dans le Bethléem de leur cœur ... Et j’intercède pour la Paix du monde ...

5. Ô merci, Jésus, de m’avoir conduit aujourd’hui devant la crèche, avec les bergers ...

Pin It

391. Qu’implique pour nous l’accueil de la miséricorde de Dieu ?

Elle implique la reconnaissance de nos fautes et le repentir de nos péchés. Dieu lui-même, par sa Parole et son Esprit, éclaire nos péchés, nous assure la vérité de notre conscience et l’espérance du pardon.

392. Qu’est-ce que le péché ?

Le péché est « une par

...

Le Christ prie en nous par son Esprit Saint

Le Christ prie pour nous. « Il est en mesure de sauver d’une manière définitive ceux qui s’approchent de Dieu, puisqu’il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur » (He. 7, 25).

Aujourd’hui, sur la terre, sa prière continue à tout moment par l’Eucharis

...