FAITES DES DISCIPLES DE JÉSUS

Ascension du Seigneur – Année A

 

En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.
Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.
Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,
apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,16-20)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Matthieu décrit les adieux de Jésus en traçant les lignes de force qui guideront à jamais ses disciples ; les traits qui devront marquer son Église pour qu’elle remplisse fidèlement sa mission.

Le point de départ est la Galilée. C'est là que Jésus les convoque. La résurrection ne doit pas les conduire à oublier ce qu'ils ont vécu avec lui en Galilée. C'est là qu'ils l'ont entendu parler de Dieu dans des paraboles émouvantes. Là, qu'ils l'ont vu soulager la souffrance, offrir le pardon de Dieu et accueillir les plus oubliés. C'est justement cela qu'ils devront continuer à transmettre.

Parmi les disciples qui entourent Jésus ressuscité, il y a les « croyants » et il y a ceux qui « hésitent ». Le narrateur se montre réaliste. Les disciples « se prosternent ». Sans doute veulent-ils croire, mais chez certains, le doute et l'indécision s'éveillent. Peut-être qu'ils ont peur et ne peuvent pas saisir tout ce que cela signifie. Matthieu connaît la foi fragile des communautés chrétiennes. Si elles ne comptent pas sur Jésus, elle s'éteindra bientôt.

Jésus « s'approche » et entre en contact avec eux. Il a la force et le pouvoir qui leur manquent. Le Ressuscité a reçu du Père l'autorité du Fils de Dieu avec « plein pouvoir dans les cieux et sur la terre ». S'ils s'appuient sur lui, ils n'hésiteront pas.

Jésus leur dit avec précision quelle sera leur mission. Ce ne sera pas vraiment « enseigner une doctrine », ni seulement « annoncer le Ressuscité ». Certainement, les disciples de Jésus devront prendre soin de divers aspects : « rendre témoignage au Ressuscité », « proclamer l'Évangile », « établir des communautés »... mais tout sera finalement orienté vers un seul objectif : « faire des disciples » de Jésus.

Telle est notre mission : faire des « disciples » de Jésus qui connaissent son message, qui soient à l'écoute de son projet, qui apprennent à vivre comme lui et à reproduire sa présence dans le monde actuel. Des activités aussi fondamentales que le baptême, l'engagement à adhérer à Jésus et l'enseignement de « tout ce qu'il a commandé » ne sont que des moyens pour apprendre à être ses disciples. Jésus leur promet sa présence et son aide constante. Ils ne seront pas seuls ou désemparés. Même s'ils sont peu nombreux. Même s'ils ne sont que deux ou trois.

Telle est la communauté chrétienne. La force du Ressuscité la soutient par son Esprit. Tout est orienté dans le sens d’apprendre et d’enseigner à vivre comme Jésus et de Jésus. Il est toujours vivant dans ses communautés. Avec nous et parmi nous, il continue à guérir, à pardonner, à accueillir... à sauver.

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : mardi 27 octobre 2020 - Le mardi de la 30e semaine du temps ordinaire
Saint(s) du jour : St Évariste, pape (5e) 97 à 105 et martyr († 108)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.