PROPHÈTE

3ème dimanche du Temps ordinaire – Année C

 

Beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
d’après ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent témoins oculaires et serviteurs de la Parole.
C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après avoir recueilli avec précision des informations concernant tout ce qui s’est passé depuis le début, d’écrire pour toi, excellent Théophile, un exposé suivi,
afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as entendus.
Lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.
Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
‘L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.’
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. » (Lc 1,1-4; 4,14-21)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dans un village perdu en Galilée, appelé Nazareth, les villageois se rassemblent un samedi matin dans la synagogue pour entendre la Parole de Dieu. Après quelques années passées à chercher Dieu dans le désert, Jésus retourne dans le village où il a grandi.

La scène est très importante pour connaître Jésus et bien comprendre sa mission. Selon le récit de Luc, dans ce village presque inconnu de tous, Jésus fera sa présentation en tant que Prophète de Dieu et exposera son programme en s’appliquant à lui-même un texte du prophète Isaïe.

Après avoir lu le texte, Jésus fait le commentaire en une seule phrase : Aujourd'hui, cette Écriture que vous venez d'entendre est accomplie. Selon Luc, les gens "avaient les yeux fixés sur lui". L'attention de chacun passe du texte lu à la personne de Jésus. Que pouvons-nous découvrir aujourd'hui si nous fixons nos yeux sur lui ?

Jésus agit inspiré par l'Esprit de Dieu. Toute la vie de Jésus est poussée, conduite et guidée par l'élan, par la force et par l'amour de Dieu. Croire en la divinité de Jésus ne consiste pas à confesser théoriquement une formule dogmatique élaborée par les conciles. C'est découvrir concrètement dans ses paroles et dans ses gestes, dans sa tendresse et dans son feu, le Mystère ultime de la vie que nous, les croyants, nous appelons « Dieu ».

Jésus est Prophète de Dieu. Il n’a pas été oint d’huile d’olive comme on le faisait pour transmettre aux rois le pouvoir du gouvernement, ou aux grands prêtres l’investiture d’un pouvoir sacré. Il a été "oint" par l'Esprit de Dieu. Il ne vient pas gouverner ou dominer. Il est prophète de Dieu consacré à la libération de la vie. Nous ne pourrons le suivre que si nous apprenons à vivre de son esprit prophétique.

Jésus est Bonne Nouvelle pour les pauvres. Son action est Bonne Nouvelle pour les classes sociales les plus marginalisées et les plus démunies : ceux qui ont le plus besoin d'entendre quelque chose de bon; les humiliés et les oubliés de tous. Nous commencerons à ressembler à Jésus quand notre vie, notre action et notre amour solidaire pourront être compris par les pauvres comme quelque chose de bon.

Jésus a consacré sa vie à à libérer les personnes. Il s’est livré pour libérer l'être humain de toutes sortes d'esclavage. Les gens le ressentent comme un libérateur de la souffrance, de l'oppression et des abus. Les aveugles le voient comme une lumière qui libère du non-sens et du désespoir; les pécheurs le reçoivent comme grâce et pardon. Nous suivons Jésus quand il nous libère de tout ce qui nous asservit, nous réduit ou nous déshumanise. C’est alors que nous croyons en lui en tant que Sauveur qui nous conduit vers la Vie définitive.

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Pin It

548. Comment priait la première communauté chrétienne de Jérusalem ?

Au début des Actes des Apôtres, il est écrit que, dans la première communauté de Jérusalem, formée par l’Esprit Saint à la vie de prière, les croyants « étaient assidus à l’enseignement des Apôtres, à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières

...

1. Seigneur Jésus, me voici de nouveau devant Toi, présent mais caché dans le Sacrement de l'Eucharistie. J'ouvre mon cœur à ton Esprit Saint et je T'adore. Toi que les anges et les saints contemplent dans la Gloire de Dieu, je crois en Toi.

2. Aujourd'hui, je me joins aux Douze que

...