UNE FAMILLE DIFFÉRENTE

Sainte Famille – Année C

 

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume.
À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents.
Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances.
Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.
C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions,
et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.
En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! »
Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? »
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements.
Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. (Lc 2,41-52)

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Chez les catholiques, la valeur de la famille est défendue presque instinctivement, mais nous ne nous arrêtons pas toujours pour réfléchir sur le contenu concret d’un projet familial, compris et vécu selon l’Évangile. À quoi ressemblerait une famille inspirée de Jésus ?

La famille, selon lui, trouve son origine dans le mystère du Créateur qui attire la femme et l’homme pour qu’ils deviennent « une seule chair », partageant leur vie dans un don mutuel, animé par un amour libre et gratuit. C'est ce qui est premier et décisif. C’est cette expérience d'amour des parents qui peut engendrer une famille saine.

En suivant l'appel profond de leur amour, les parents deviennent une source de vie nouvelle. C'est leur tâche la plus passionnante. Celle qui peut donner à leur amour une profondeur et un nouvel horizon. Celle qui peut consolider pour toujours leur travail créateur dans le monde.

Les enfants sont un cadeau et une responsabilité. Un défi difficile à relever et une satisfaction incomparable. L'action de Jésus, défendant toujours les petits et embrassant et bénissant les enfants, suggère l'attitude de base : prendre soin de la vie fragile de ceux qui commencent leur parcours dans ce monde. Personne ne pourra leur offrir rien de meilleur. Une famille chrétienne doit essayer de vivre une expérience originale dans de la société indifférente et agnostique d'aujourd'hui : construire son foyer à partir de Jésus. "Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d'eux. " C'est Jésus qui encourage, soutient et guide la vie saine de la famille chrétienne.

Le foyer devient alors un espace privilégié pour vivre les expériences les plus fondamentales de la foi chrétienne : la confiance en un Dieu Bon, ami de l’être humain; l'attrait du style de vie de Jésus; la découverte du projet de Dieu, à savoir : construire un monde plus digne, plus juste et aimable pour tous. Pour y arriver, la lecture de l'Évangile en famille est une expérience décisive.

Dans un foyer où Jésus est vécu avec une foi simple, mais avec une grande passion, c’est une famille accueillante qui grandit, sensible à la souffrance des plus démunis, où l’on apprend à partager et à s’engager en faveur d’un monde plus humain. Une famille qui ne se concentre pas uniquement sur ses propres intérêts mais qui est ouverte à la famille humaine.

De nombreux parents vivent aujourd'hui submergés par des problèmes divers et trop seuls pour faire face à leur mission. Ne pourraient-ils pas recevoir une aide plus concrète et plus efficace venant des communautés chrétiennes ? Il serait très bénéfique pour de nombreux parents croyants de se rencontrer, de partager leurs préoccupations et de se soutenir mutuellement. Ce n'est pas évangélique d'exiger de leur part des tâches héroïques et d’ignorer ensuite leurs luttes et leurs effort.

Auteur : José Antonio Pagola
Traducteur : Carlos Orduna, csv

Pin It

1. "L'ange me montra le Fleuve de Vie – le Saint-Esprit – qui jaillissait du Trône de Dieu et de l'Agneau". Seigneur Jésus, je T'adore, Toi le Fils du Père, Toi sur qui l’Esprit Saint repose, Toi qui, glorifié, nous envoies l'Esprit, comme à la Pentecôte... Je ne vois ici qu'un morce

...

1. "Lorsque Je serai élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes". Tu as dit un jour cette Parole surprenante, Seigneur, et Tu m'as attiré vers Toi par l’action de ton Esprit, et je viens me prosterner devant Toi "Mon Seigneur et mon Dieu".

2. L'Eucharistie est vraiment le rappel quotidi

...