Par l'Abbé Robert ILBOUDO
Archidiocèse de Ouagadougou
Mai 2006

La lumière de la foi doit éclairer tous les aspects de la vie du chrétien. Il y a pourtant des idées et des pratiques du monde qui vont à l'encontre de la lumière de la foi. Parce qu'elles sont à la mode et qu'elles sont financées par de gros sous, elles peuvent tenter et égarer les chrétiens. C'est dans ce cadre et regardant l'actualité nationale et internationale que j'ai écrit cette série d'articles sur la contraception. Ils vous montrent ce que pense l’Église de la sexualité, vous éclaire sur les conséquences néfastes des contraceptifs sur votre santé, sur la vie de la société et sur votre relation avec Dieu.

Regard critique sur l’émission Écho finance sur le dividende démographique et sur l’engagement de l’Union des Religieux et Coutumiers du Burkina dans la campagne « 1 000 000 de voix pour la planification familiale et la santé de la reproduction »

Publié en deux parties dans le quotidien Notre Temps n°539 et 540 des 22 et 23 mars 2016

« Mon Livret SIDA » se propose d’offrir à la jeunesse et au grand public une information juste, objective et complète pour une prévention respectueuse de la dignité humaine. Le présent livret s’inscrit aussi dans la dynamique d’une profonde et agissante solidarité fraternelle à l’endroit des personnes vivant avec le VIH et leurs proches.

« Mon Livret SIDA » est traduit en langues nationales dagara, dioula, fulfuldé, gourmatchema et mooré.

Père SEDGO François, Religieux Camillien (Burkina Faso), Docteur en Théologie Pastorale Sanitaire est Professeur d‘Ethique Médicale à l’Université Saint Thomas d’Aquin et de Pastorale de la Santé au "CamiIIianum" (Centre de Pastorale Sanitaire) à Ouagadougou.

Auteur de plusieurs ouvrages sur des questions relatives au VIH/SIDA, Père SEDGO est engagé dans la lutte contre cette pandémie depuis plusieurs années à travers des activités de prévention, formation et accompagnement des personnes vivant avec le VIH et leurs proches.

Père SEDGO est président du Comite National Catholique de Lutte contre le SIDA (CNCLS), Membre du Comité National Catholique de Bioéthique et Membre du Conseil National de Lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS-IST) du Burkina Faso. L’auteur détient l’idée originale du film de sensibilisation SIDA et conseil-dépistage, intitulé « Scène de Ménage ».

(c) Religieux Camilliens , mars 2008 - BP 395 Ouagadougou - Burkina Faso

Le Père François SEDGO des Religieux Camilliens (Burkina Faso), est Docteur en Théologie Pastorale Sanitaire. Il est engagé depuis plusieurs années dans la lutte contre le SIDA à travers des activités de prévention et d’accompagnement des personnes vivant avec le VIH/SIDA.

La présente recherche pastorale du Père SEDGO est principalement centrée sur la prévention du SIDA. Elle offre des points de réflexion éthique et des lignes d’action pastorale en syntonie avec l’enseignement du magistère ecclésial sur des questions délicates suscitées par la pandémie.

Après une brève lecture scientifique de la situation épidémiologique du SIDA dans le monde et particulièrement en Afrique et au Burkina Faso, l’auteur effectue une synthèse théologique sur la sexualité humaine et enfin dégage des pistes d’action pastorale relatives à la prévention du SIDA à travers l’éducation chrétienne de la sexualité humaine. Cette étude représente un précieux apport pastoral face à l’inquiétante diffusion du SIDA qui révèle en ses racines une préoccupante crise des valeurs morales et du sens même de la vie.

Quelques articles de ce livre sont publiés sur ce site (voir la liste ci-dessous).
(c) Religieux Camilliens, 1998 - BP 395 Ouagadougou - Burkina Faso

Thême d'année :

« A LA SUITE DU CHRIST PAROLE DE DIEU, CONFESSONS, VIVONS ET CELEBRONS NOTRE FOI.»

‘’D tû Krista Wênd Gomdâ, n tôog n moon d têebo, n véénd d têebo la d pùùs ne têebo’’

Aujourd’hui, dans le monde, des chrétiens désirent rencontrer Dieu d’une manière tout à fait personnelle. Ceux qui pratiquent l’oraison ne peuvent plus s’en passer. Elle est devenue pour eux une nécessité et un besoin. Elle leur permet de s’unir à Dieu dans l’adoration et l’action de grâce. Elle leur apporte force, lumière et repos au milieu du combat quotidien. Aussi souhaitent-ils que le plus grand nombre possible de croyants puissent la découvrir. Mais beaucoup ne savent pas comment s’y prendre. Ils ont besoin d’être guidés. C'est le but de cette « Oraison sans frontière ».

Abbé Yves Jausions
Diocèse de Rennes, FRANCE

Un compagnon précieux pour l'adoration Eucharistique.

Par le Père Dominique NOTHOMB

 

 

 

 

Abbé Jean Emmanuel KONVOLBO
Archidiocèse de Ouagadougou

« Nous appartenons à un Commando invincible et invisible ; notre arme : le jeûne associé à la prière »

A la demande de la Théotokos (Mère de Dieu), mercredi et vendredi tu jeûneras joyeusement pour vaincre l’adversaire définitivement.

Par le Père Jean ILBOUDO de la Théotokos,
Société des Jésuites

+Avec l’approbation de Monseigneur Philippe OUEDRAOGO,
Archevêque métropolitain de Ouagadougou
11 octobre 2011


Les sept péchés capitaux sont : l'orgueil, l'envie, la colère, l'avarice, la luxure, la gourmandise, la paresse. Après une description générale des péchés capitaux, l'Abbé Blaise BICABA détaille certains de ces péchés qui nous gouvernent et sont la source d'autres péchés.

Par l'Abbé Blaise BICABA
Archidiocèse de Ouagadougou
Septembre 2011

Catéchèses et homélies de Monseigneur Philippe OUEDRAOGO lors des Journées Mondiales de la Jeunesse.
Rio de Janeiro (Brésil), Juillet 2013.

Catéchisme de l'Eglise Catholique

Ce qu'il faut savoir sur le mariage chrétien chez les catholiques :

- Pour s'y préparer

- Pour mieux le vivre

Par l'Abbé Jacob YODA
Canoniste
Chancelier de l'Archidiocèse de Ouagadougou

Imprimatur : Monseigneur Philippe OUEDRAOGO
Archevêque métropolitain de Ouagadougou
Ouagadougou, le 23 novembre 2009

Disponible à la Librairie Jeunesse d'Afrique

Lire le document ...

Brève présentation lors de la rencontre des instituts religieux avec Monseigneur Philippe OUEDRAOGO au Centre Jean-Paul II, le 18 Décembre 2009.

Brève présentation lors de la rencontre des instituts religieux avec Monseigneur Philippe OUEDRAOGO au Centre Jean-Paul II, le 18 Décembre 2009.

 

 

Par l'Abbé Jacob YODA
Archidiocèse de Ouagadougou

Par Y. MOUBARAC

« Mon peuple périt faute de connaissance ... » (Os 4, 6). Ce beau passage de la Bible est une interpellation pour le chrétien, car connaître pour approfondir sa foi est une exigence qu’il a toujours à cœur.

En cette fin de siècle caractérisée de profonds changements, le croyant est appelé à avoir des convictions solides sur sa foi. La parole de l’Apôtre Pierre interpelle : Soyez toujours prêts à rendre compte de l’espérance qui est en vous… (1 P 3, 15). Être prêts, savoir justifier sa foi temps et à contretemps.

Dans le premier volume, le Père Carlos Orduna Diez, Clerc de Saint-Viateur approfondit 18 points de la foi les plus souvent mis en cause : Comment étudier la Bible ? Les livres de la Bible sont-ils tous révélés ? Quel est le nom de Dieu ? Quand verra-t-il la fin du monde ? Jésus a-t-il fondé une ou plusieurs Églises ? Pourquoi les prêtres catholiques ne se marient-ils pas ?

Dans le deuxième volume, outre les grands sujets de la foi catholique comme le baptême, l’eucharistie, la confession, la Vierge Marie, la prière pour les morts, l’œcuménisme. L'auteur met à la disposition du lecteur une excellente étude sur les Églises, les Sectes et les Mouvements religieux tant en Afrique que dans le monde.

Père Yves MOREL
Société des Jésuites

Conférence donnée par l'Abbé Jean-Emmanuel KONVOLBO en langue mooré.

Compte tenu de la perception de la publicité sur les sites officiels et de l’image que nous voulons donner à ce site, nous n’acceptons que les annonces de structures catholiques. Merci de ne pas insister. Voir les conditions >>>

 

564. Comment les saints sont-ils des guides pour la prière ?

Les saints sont nos modèles de prière et nous leur demandons aussi d’intercéder pour nous et pour le monde entier auprès de la Sainte Trinité. Leur intercession est leur plus haut service du dessein de Dieu. Tout au long de l’histo

...