Tous les ans, nous fêtons Noël
Et les enfants pensent à la poêle.
Mais en vérité qui dit Noël
Dit Dieu fait Homme, l'Emmanuel.

Voilà donc pourquoi l'on fête
Et le mal débute sa défaite.
Marie avec son humble Joseph
À l'entrée de la Crèche, sur la nef,
Attendent que les montons bougent
Pour libérer la mangeoire déjà rouge.

Un tout petit Roi venais de naître
Alors qu'eux tentaient d'y paître.
Les yeux ahuris des ces bergers
Écarquillés de joie de l'avoir hébergé.

Les chœurs d'anges se déchaînent
Et les étoiles affolées dévalent les plaines
Pour conduire nos pas alertés
Vers celui qu'ils avaient déjà déserté.


Comment rester insensible
À cet élan divin alors incompréhensible
Alors que l'univers entier s'en réjouit !
La Lumière en cette nuit  luit.

Le monde retrouve sa quiétude
Et l'humanité sa dignité.
L'Homme dans sa diminutude
Élevé à la Sainte divinité.

Joyeux Noël mon frère ma sœur
Voilà la raison de notre Bonheur.
Mes vœux les meilleurs
Il fera de nous de Bons Veilleurs.


Edy OUEDRAOGO, YS
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pin It