C’est par le test de dépistage du virus du SIDA qu’on peut savoir si on est séropositif ou séronégatif. La personne séropositive est infectée par le virus du SIDA.

La personne séronégative n’est pas contaminée par le virus du SIDA.

Il peut y avoir de faux positifs et de faux négatifs.

Un seul résultat du test de dépistage du virus du SIDA ne devrait pas être considéré comme un résultat définitif, car il peut y avoir des cas de faux négatifs ou de faux positifs. Le résultat du test doit être vérifié et confirmé par différentes techniques.

On peut avoir des cas de faux négatifs si le test de dépistage est fait aussitôt après l’infection avant que l’organisme n’ait eu le temps nécessaire de produire des anticorps [1] contre le VIH. Le temps nécessaire à l’organisme après l’infection pour la production des anticorps contre le VIH peut varier entre 3 semaines à 3 mois et très exceptionnellement 6 mois et peut-être davantage ; ce temps est la période de séroconversion.

Note :

[1] Anticorps : substance produite par une catégorie spéciale de globules blancs appelés lymphocytes B en réaction à la pénétration dans l’organisme d’un corps étranger appelé antigène.

Père François SEDGO
Religieux Camillien
Mon livret SIDA
Mars 2008

Pin It