Au sujet du Jeûne: « Le meilleur jeûne, c'est au pain et à l'eau. Par le jeûne et les prières on peut arrêter les guerres, on peut suspendre les lois de la nature. Les actes charitables ne peuvent pas remplacer le jeûne. Ceux qui ne peuvent pas jeûner peuvent toutefois le remplacer par la prière, la charité et une confession, mais tous, sauf les malades, sont appelés au jeûne. »

1°) Pourquoi à Medjugorje, la Vierge demande de jeûner le mercredi et le vendredi ? Pourquoi ?

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de la première communauté chrétienne, il faut dire que les premiers chrétiens à la suite des Juifs pieux, jeûnaient deux fois par semaine. Les Juifs jeûnaient le lundi et le jeudi et les premiers chrétiens pour se distinguer des Juifs ont choisi deux jours différents le mercredi et le vendredi. Le Vendredi rappelle la Passion et la mort du Christ. Le mercredi, rappelle la condamnation de Jésus par le Sanhédrin. La Vierge Marie a donc vécu cette pratique avec toute la communauté des premiers chrétiens à Jérusalem puis à Ephèse et donc quand elle nous demande de jeûner au pain et à l’eau le mercredi et vendredi c’est en lien avec une pratique des premiers chrétiens.

2°) Comment jeûner au pain et à l’eau, quand doit-on commence le jeûne, et quand peut-on le conclure ?

Jeûner au pain et à l’eau veut dire tout simplement que dans la journée du jeûne qui commence à minuit et se termine à minuit, la personne peut prendre du PAIN SEULEMENT dans la journée, la quantité et la qualité du pain sont laissées à votre appréciation. On peut boire de l’eau à volonté, l’eau dans la tradition chrétienne ne coupe le jeûne, parce que l’eau n’est pas considérée comme une nourriture. Pour rompre le jeûne prendre au coucher du soleil, un repas frugal, sans dépenses extraordinaires, éviter des boissons alcoolisées ce jour-là et faite une aumône plutôt à des personnes dans le besoin, de sorte que « par ton jeûne la faim du pauvre soit assouvie. »

On peut suggérer que la personne commence sa journée de jeûne le mardi soir à 18 : 00 et la termine le mercredi soir à 18 : 00, au coucher du soleil, cela selon une tradition chrétienne monastique ancienne. (Les Juifs ont aussi coutume de compter la journée en partant du soir. « Il y eut un soir, il y eut un matin, premier jour. » Genèse 1, 5.

Si en certaines circonstances particulières, une personne ne peut pas jeûner le mercredi ou le vendredi, la personne peut remplacer ces jours de jeûne par d’autres jours de la semaine. (le mardi ou le samedi, ou le lundi). Il ne convient pas de jeûner le Dimanche. Dimanche point ne jeûneras !

Il convient d’introduire votre journée de jeûne par une prière au cours de laquelle vous présentez votre jeûne au Seigneur en formulant si possible, l’intention pour laquelle vous jeûner et prier aujourd’hui. On peut également relire les 10 points mentionnés qui sont des intentions pour lesquelles on jeûne et prie.

3°) Je veux jeûner au pain et à l’eau, mais chez moi, le pain n’est pas toujours disponible. Que faire ?

a) Si la personne n’a pas de pain, elle pourrait prendre du Tô (sagbo – boule de mil) et délayer une certaine quantité de ce Tô dans de l’eau et boire le « sag-saanga » en guise de pain et d’eau.

b) Si la personne n’a pas de pain, elle pourrait prendre dans la journée du « Zom-koom », ou de la bouillie simple, sans sucre ni miel, en lieu et place du pain et de l’eau dans cette zone sahélienne.

4°) Le jeûne est-il dangereux, nuisible et peut-on jeûner plusieurs jours de suite ?

Non, un jeûne d’un jour au pain et à l’eau, n’est pas nuisible, ni dangereux, au contraire, il nous fait du bien à plusieurs niveaux. Pour un jeûne d’un jour, il n’y a pas besoin de préparation spéciale avant de l’entreprendre, mais pour un jeûne prolongé, il convient de prendre certaines mesures et de consulter son médecin spécialement pour ceux qui souffrent de diabète ou ceux qui doivent prendre beaucoup de remèdes.

Peut-on jeûner plusieurs jours de suite ? Oui, j’ai donné dans le passé des retraites « jeûne et prière » d’une semaine, et pendant ces retraites, je propose un jeûne radical de 4 jours et demi. Pour un jeûne radical, la personne ne boit que de l’eau. Il y a le jeûne d’Esther que pratiquent certaines personnes, trois jours sans manger ni boire, comme le fit la reine Esther, (cf livre d’Esther). Il faut dire que des jeûnes de plusieurs semaines sont possibles, des personnes ont fait l’expérience même d’un jeûne de 40 jours et elles sont vivantes !

5°) Quel est le lien entre le jeûne et l’aumône ?

Le jeûne peut être source de l’aumône. Je citerai seulement quelques auteurs anciens qui nous parlent du jeûne et de l’aumône. Saint Augustin dit ceci : « veux-tu que la prière vole à Dieu, donne-lui deux ailes, le jeûne et l’aumône. »

« Si quelqu’un n’a rien, qu’il jeûne et qu’il apporte à ses frères ce qu’il aurait dépensé ce jour-là ». Didachè (vers 50-70)

« En plus de cette semaine de jeûne, celle qui précède la fête de Pâque), nous vous ordonnons de jeûner tous les mercredis et vendredis et de donner aux pauvres ce que vous aurez mis de côté grâce à votre jeûne. » Didachè (vers 50-70)

« Ton jour de jeûne, tu ne prendras que du pain et de l’eau, puis tu calculeras le montant de la dépense que tu aurais faite ce jour-là pour la nourriture et tu le donneras à une veuve, à un orphelin ou à un indigent. Que par ton jeûne la faim du pauvre soit assouvie. » Le Pasteur d’Hermas, 5° Similitude (120-150)

Père Jean ILBOUDO de la Théotokos,
Société des Jésuites
Octobre 2011

Pin It