COMMUNAUTE DES RELIGIEUX CARMES
Cité Azimo, 59, TAMPUY
07 BP 55 OUAGADOUGOU 07
Tél. : 50 39 55 64

Rencontre avec l'Archevêque, Samedi 19 Décembre 2009

Excellence Monseigneur Philippe OUEDRAOGO, Archevêque Métropolitain du diocèse, chers confrères dans le sacerdoce,

Nous sommes les frères de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel ou Grands Carmes, communément appelés Religieux Carmes.

Nés sur le Mont Carmel vers l’an 1200, les Religieux Carmes furent définitivement approuvés dans l'Église Catholique, comme Ordre Mendiant, par le Pape Innocent IV en 1241 A partir de cet instant, les carmes vont progressivement s’étendre sur les cinq continents.

Présents au BURKINA FASO depuis 2000, les Carmes sont arrivés dans le diocèse de Ouagadougou; avec l’approbation de l’Archevêque émérite Mgr Jean-Marie COMPAORE, le 1er Août 2006, pour l’ouverture d’une maison de formation religieuse, sur le territoire paroissial de Kologh-Naaba.

La communauté est actuellement composée de trois religieux Profès Solennels et de neuf Postulants.

Conformément à notre charisme de Contemplation, de Fraternité et de Service, notre mission fondamentale est la formation carmélitaine et philosophique de nos postulants.

Notre travail pastoral est accompli surtout dans la paroisse de Kologh-Naaba, par notre disponibilité aux sollicitations que nous fait le curé. En effet, en accord avec le curé, nous assurons les célébrations eucharistiques du jeudi et samedi soir à la chapelle, nous aidons aussi à l’administration du sacrement de la Réconciliation et de la Pénitence. En outre, nous participons à l’animation catéchétique au sein de la paroisse.

Par ailleurs, nous aidons les communautés de religieuses pour les récollections, les célébrations eucharistiques et autres.

Nous travaillons aussi, en collaboration avec les religieux Camilliens, dans la formation des détenus mineurs de la MACO ; toujours avec les Camilliens, nous participons aux soins des malades de la Trypano.

Nous avons ouvert trois salles à manger pour les enfants défavorisés (450 enfants mangent chaque jour) dans différents secteurs de la paroisse de Kologh-Naaba.

Nous assurons aussi des cours du soir, à l'aide d’enseignants bénévoles, pour 90 enfants non scolarisés, au niveau du primaire.

Nous suivons aussi un atelier de couture pour la formation de 60 filles non scolarisées.

Telles sont les activités pastorales menées par la communauté au sein du diocèse.

Comme suggestion, nous souhaitons un travail pastoral d'ensemble au sein du diocèse, qui tienne compte de la particularité de notre charisme carmélitain, pour le bien et l’efficacité de la mission « Duc in Altum » : nous souhaitons aussi une collaboration toujours plus dynamique et plus fraternelle entre les agents pastoraux, pour une harmonisation efficace des activités pastorales institutionnelles, paroissiales et diocésaines.

C’est dans ce sens que nous saluons et accueillons avec grande joie le thème : « Unis dans l’Amour, annonçons Jésus-Christ ».

Pour finir, nous remercions Son Excellence Monseigneur Philippe OUEDRAOGO, pour l’organisation de cette rencontre de connaissance mutuelle avec les Instituts religieux masculins et les Sociétés de vie apostolique. Nous profitons de cette occasion pour vous réaffirmer, Monseigneur, notre disponibilité et nos sentiments filiaux a votre égard.

Les religieux Carmes de Ouagadougou

Pin It