Nous sommes des frères mineurs Capucins venant de la province de Tamil Nadu, située à l’extrême sud-est de l’Inde. Présentement nous sommes six frères dans l'Archidiocèse de Ouagadougou dont les cinq sont des prêtres.

1. Frère Harry Joseph : Supérieur de la mission capucine au Burkina, et responsable à la formation capucine (arrivé au Burkina en 2003)

2. Frère Anthony Rozario : Vicaire et économe de la mission (arrivé au Burkina en 2000)

3. Frère Daniel Rex : Assiste à la formation capucine (arrivé au Burkina en 2008)

4. Frère Vincent Babou : Le curé de la paroisse St François d’Assise (arrivé au Burkina en 2003)

5. Frère Jean Vianney : Responsable des projets capucins sociaux au Burkina et vicaire à la paroisse St François d’Assise (arrivé au Burkina en 2003)

6. Frère Amaladas : Vicaire à la Paroisse St François d’Assise (arrivé au Burkina en 2009).

Nous sommes tous à Kaarpaala au secteur 30, à la paroisse St François d’Assise.

En 1999, à l'initiative de Fr. John Corriveau, notre ancien Ministre Général capucin et sur l’invitation de Mgr Jean-Marie Untaani COMPAORE, l'archevèque Emérite de Ouagadougou, Amala Annai Province de Tamil Nadu, Inde a pris la charge de la mission capucine au Burkina Faso. Depuis 2000, les missionnaires capucines de ladite province servent à l'archidiocèse de Ouagadougou en apprenant les langues locales et en s'intégrant dans la culture locale.

Les premiers missionnaires capucins de Tamil Nadu (Frère Flobert, Frère Selva, Frère Britto, Frère Rozario, Frère Kumar et frère Kenedy) sont anivés à Ouagadougou en 2000. La même année le 10 décembre, la Paroisse St François d’Assise était érigée et confiée à la charge pastorale des frères capucins. Cependant, pour permettre aux missionnaires d’apprendre d’abord la langue locale aussi que les méthodes pastorales de l’archidiocèse, l’archevêque nomma un prêtre diocésain comme le curé de la paroisse St François d’Assise. Entre 2003 et 2005, les frères Selva, Kumar, Kenedy et Britto sont rentrés en Inde pour des raisons diverses. Le 4 mai 2003 frère Flobert a succombé fatalement à la malaria cérébrale. Enterré à Ouagadougou il reste comme le symbole et le germe de la mission capucine au Burkina Faso. Le premier curé de la paroisse est Abbé Martin OUEDRAOGO et Abbé Abel OUEDRAOGO l’a succédé. Le 15 Août 2004 la paroisse a été confiée exclusivement à la charge pastorale des capucins. Frère Britto était le premier curé capucin à la paroisse St François d’Assise.

Présentement, nous sommes en train de préparer le terrain pour la prochaine étape de notre mission, il savoir, l’œuvre sociale et la promotion de la vocation capucine. Pour l’œuvre sociale, nous avons construit un centre au nom de frère Flobert à la paroisse St François d’Assise pour initier les jeunes à la formation informatique et couturière. Cette année, nous allons commencer les cours d’appui pour ceux qui sont aux niveaux BEPC & BAC. Nous avons également acquis un terrain de six hectares à Silmisin, Ouaga, pour la formation capucine et pour d’autres projets sociaux.

Nous avons déjà deux jeunes burkinabè en formation capucine. Ils sont en Côte d’Ivoire pour le pré-noviciat. Frère Harry est en train d’accompagner les aspirants qui souhaitent devenir des frères capucins.

Pin It