Qui êtes-vous ? Combien êtes-vous dans l'Archidiocèse de Ouagadougou ?

Nous sommes les Salésiens de Don Bosco, congrégation religieuse fondée par Saint Jean Bosco en 1859 comme réponse aux appels de Dieu manifestés dans les espoirs et attentes des jeunes ouvriers, sortis des prisons et venus de la campagne en ville en quête de travail. Notre congrégation est une congrégation de droit pontifical, composée de clercs et de laïcs. Dieu a béni la fécondité apostolique et vocationnelle de notre fondateur qui, dans son zèle missionnaire, a voulu ses fils spirituels au service de l'Église et des jeunes dans le monde entier. Le charisme dont nous avons hérité nous invite à devenir dans l’Église et en communauté des « Signes et porteurs de l'amour de Dieu aux jeunes, surtout les plus pauvres ». Nous cherchons à exprimer ce charisme à travers une diversité d’œuvres comme les Centres de jeunes - Oratorio (Patronage), les centres d'apprentissage et Centres Professionnels, les écoles primaires, secondaires et supérieures, les foyers pour les enfants défavorisés, les maisons d'accueil pour les enfants de la rue, les paroisses, les groupes et mouvements de jeunes, les résidences universitaires, les moyens de communication sociale, centres d’accompagnement spécialisé pour les jeunes marginaux, etc...

Aujourd’hui la congrégation est présente dans les 5 continents, en 130 pays avec un effectif d’à peu près 17 000 confrères. En Afrique et Madagascar nous sommes présents en 42 pays organisés en 13 provinces avec un effectif d'environ 1200 confrères. La communauté salésienne de Ouagadougou appartient à la province de l’Afrique de l’Ouest francophone qui comprend 7 pays (Bénin, Togo, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Sénégal et Burkina Faso). Nous sommes présents au Burkina Faso depuis 1993 dans la ville de Bobo-Dioulasso et à présent nous comptons avec un Centre de jeunes, un Centre professionnel, une paroisse et une Maison pour le postulat. En 1984 le Cardinal Paul ZOUNGRANA avait déjà demandé la présence de notre congrégation pour son diocèse. C’est finalement cette année que la réponse se fait concrète et qu’une petite équipe de deux confrères a commencé à résider dans la ville de Ouagadougou.

Depuis quelle année êtes-vous dans l'Archidiocèse de Ouagadougou ?

Nous venons tout juste d'arriver dans le diocèse : le 17 novembre 2009.

Que faites-vous pastoralement au titre de votre Institut ou au sein de l’organisation diocésaine ?

Notre petite et naissante communauté est provisoirement installée à la cité SOCOGIB au secteur 17, sur le territoire de la paroisse Notre-Dame des Apôtres de la Patte d’Oie. C’est à partir d’ici que nous sommes en train de commencer une insertion et prospection pastorale et sociale afin d'offrir d'une manière concrète et pertinente la richesse de notre charisme à l'Archidiocèse et à la jeunesse Ouagalaise. Nous sommes chargés d’assurer le dialogue entre les responsables diocésains et ceux de la province salésienne afin de dessiner pour l’avenir un projet d’action éducative et pastorale pour les jeunes plus démunis selon le charisme salésien. Nous sommes aussi disponibles pour une collaboration pastorale avec les responsables de la paroisse et du diocèse.

Quelles suggestions pertinentes faites-vous pour le bien de la mission ?

Au titre des suggestions, nous n'en avons pas pour 'le moment puisque nous venons d’arriver. Nous sommes très reconnaissants de l’accueil qui nous a été réservé et nous souhaitons pouvoir apprendre à marcher au rythme du Christ et de l’Église Famille de Dieu qui est à Ouagadougou au service du monde, en particulier au service des jeunes.

Pin It