Ordre des Vierges Consacrées
01 BP 2369 OUAGA 01
Tél. : 70 26 25 95 / 70 72 68 22

Contribution pour une Solidarité pastorale organique

Qui êtes-vous ? Combien êtes-vous dans l'Archidiocèse de Ouagadougou ?

L’Ordre des Vierges Consacrées est l’une des quatre (4) formes de vie religieuse qui existe au sein de l’Église catholique. Comme toute vocation au sein de l'Église, la vocation de « Vierge Consacrée » est un appel unique et personnel que le Seigneur adresse à une personne précise. Cet appel a ses aspects propres. C’est une vocation au célibat consacré « en vue du Royaume des Cieux » (Mt 19, 12), vécu de manière plus particulière dans l’état de virginité qui attache sans partage au Seigneur (1 Co 7, 35).

Elle est de ce fait une Consécration Sponsale à Dieu, exclusive et permanente et constitue l'une des quatre formes de vie consacrée dans le célibat, qui sont reconnues par le Droit Canonique (les trois autres étant les Instituts de vie consacrée religieux et séculiers et la vie érémitique).

La consécration comme « Vierge Consacrée » rattache à « l’Ordo Virginum », qui regroupe toutes celles qui vivent cette vocation spécifique, qui existe depuis les premiers siècles dans l’Église. Elle a ensuite été occultée pendant près de 13 siècles pour ce qui concerne sa forme séculière (consacrées vivant dans le monde), car elle s'est toujours pratiquée pour certaines moniales dans les couvents.

C’est depuis 1970, après le Concile Vatican II, que cette consécration peut de nouveau être conférée à des femmes vivant dans le monde comme il en était primitivement (cf. le décret de 1970, le Canon 604 du Code de Droit Canonique, le Rituel de la Consécration des Vierges dans son édition latine de 1978 et on adaptation française).

Combien êtes-vous dans l°Archidiocèse de Ouagadougou ?

Dans l'Archidiocèse de Ouagadougou, nous sommes au nombre de neuf (09) dont une moniale chez les Bénédictines de Koubri.

2. Depuis quelle année êtes-vous dans l’Archidiocèse de Ouagadougou ?

Nous sommes dans l’Archidiocèse de Ouagadougou depuis 1993.

3. Que faites-vous pastoralement au titre de votre Institut ou au sein de l’organisation diocésaine ?

La Vierge Consacrée n’est pas nécessairement appelée à un ministère dans l’Église. Elle vie une consécration nuptiale (comme épouse) et non une consécration ministérielle (comme ministère).

« Sa médiation » (entre Dieu et les hommes) est de type maternel, en ce sens qu’elle prie et s'offre comme signe de l’Amour Virginal et Sponsal de l’Église pour le Christ. Il n’est pas exclu qu'une Vierge Consacrée reçoive dans tel ou tel cas un ministère, mais ce n’est pas au titre même de sa consécration.

C’est une mission qu’elle reçoit de l'Église, un appel surajouté, selon le charisme de chacune. De ce fait beaucoup d'entre nous mènent des activités pastorales au sein de leur paroisse tels que :

- la catéchèse ;

- la visite et la distribution de la communion aux malades et aux personnes âgées ;

- la sacristie, et la liturgie ;

- l’encadrement de jeunes filles et de filles mères en difficulté.

4. Quelles suggestions faites-vous pour le bien de la mission « Duc in Altum » ?

Pour le bien de la mission « Duc in Altum », nos suggestions sont les suivantes :

- renforcer l’engagement spirituel des catholiques (selon leur catégorie professionnelle) ;

- mettre l’accent sur les valeurs théologales de la vie chrétienne (formation permanente) ;

- trouver d'autres créneaux de formation sur l'histoire de la vie de l'Église ;

- encourager les prêtres, les religieux et les chrétiens à écrire, éditer des fascicules sur leurs connaissances ou leurs expériences humaines et spirituelles ;

- encourager l’organisation des sessions et des récollections dans les paroisses.

Pin It