Afin de communier à l'action de grâce du saint Père (le Pape François) à l'occasion de sa messe inaugurale le 19 mars 2013 dans la basilique saint Pierre de Rome, les fils et les filles de l'Archidiocèse de Ouagadougou se sont retrouvés le mardi 19 mars 2013, autour de leur père archevêque, Mgr Philippe OUEDRAOGO, à la Cathédrale de Ouagadougou, pour une messe d'action de grâce pour l'élection du Nouveau Souverain Pontife, et pour confier le pontificat du Pape François au Seigneur! Voici l'homélie prononcée par l'archevêque de Ouagadougou, Mgr Philippe OUEDRAOGO.

 NB:  pdfLettre pour prière à l'intention du nouveau Pontife Romain110.94 KB

 

HOMELIE: 19 Mars 2013 (St. Joseph): Messe inaugurale du Pape François

- Messe pour le Pape François –

Bien chers Frères et Sœurs,

- Aujourd’hui 19 mars l’Eglise célèbre la fête de St Joseph, époux de Marie, Père adoptif de Notre Seigneur Jésus.
« Il était un homme juste », nous confie l’Evangéliste St Mathieu (1, 16). Il a manifesté de la « la crainte de Dieu » dans le respect du message de l’ange du Seigneur par rapport à la Vierge Marie.
Le Seigneur, dans sa bonté, a choisi St Joseph pour
• Qu’il « veille sur Jésus comme père »
• Qu’il veille sur la Sainte Famille de Nazareth
• Qu’il veille sur l’Eglise Famille de Dieu, corps du Christ.

Nous comprenons alors aisément pourquoi notre nouveau Pape François a choisi la solennité de St Joseph pour célébrer la Messe inaugurale de son Pontificat.

- Dans l’Archidiocèse de Ouagadougou, nous avons manifesté notre communion effective et affective avec le Souverain Pontife par la prière.

Après le Triduum de prière au début de la vacance du siège apostolique, nous avons célébré des messes dès le 1er jour de l’élection. Dimanche 17 mars 2013, l’Archevêque a présidé l’Eucharistie à Yagma aux intentions du Saint Père. Et aujourd’hui, dans toutes les églises de l’Archidiocèse, nous célébrons le sacrifice Eucharistique en signe d’action de grâce, d’intercession et d’espérance.

Comme vous le savez, ce fut le mercredi soir, 13 mars 2013, que le collège des 115 cardinaux a élu le Pape, en la personne du Cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio, Archevêque de Buenos Aires. A 76 ans, il succède ainsi au Saint Père Benoît XVI après sa renonciation historique du 28 février 2013. Il est le 266ème Pape de l’histoire, premier pape des Amériques, et 1er jésuite à devenir Pape. Fidèle à la coutume de l’Eglise, le nouveau Pape a choisi François comme nom de Souverain Pontife.

- Pourquoi le nouveau Pape a choisi François comme nom – devise de Souverain Pontife ? Ecoutons le Pape lui-même.
« Certains ne savaient pas pourquoi l’Evêque de Rome a voulu s’appeler François. Certains pensaient à François Xavier, à François de Sales, et aussi à François d’Assise. Je vais vous raconter l’histoire. A l’élection, j’avais à côté de moi l’Archevêque émérite de Sao Paulo et aussi le Préfet émérite de la Congrégation pour le Clergé, le Cardinal Claudio Hummes : un grand ami, un grand ami ! Quand la chose devenait un peu dangereuse, lui me réconfortait. Et quand les votes sont montés aux deux tiers, l’applaudissement habituel a eu lieu, parce que le Pape a été élu. Et lui m’a serré dans ses bras, il m’a embrassé et m’a dit : « N’oublie pas les pauvres ! » Et cette parole est entrée en moi : les pauvres, les pauvres. Ensuite, aussitôt en relation aux pauvres, j’ai pensé à François d’Assise. Ensuite, j’ai pensé aux guerres, alors que le scrutin se poursuivait, jusqu’à la fin des votes. Et François est l’homme de la paix. Et ainsi est venu le nom, dans mon cœur : François d’Assise. C’est pour moi l’homme de la pauvreté, l’homme de la paix, l’homme qui aime et préserve la création ; en ce moment nous avons aussi avec la création une relation qui n’est pas très bonne, non ? C’est l’homme qui nous donne cet esprit de paix, l’homme pauvre... Ah, comme je voudrais une Eglise pauvre et pour les pauvres ! »

Dès les premiers instants de l’élection, certains commençaient à désigner le Pape par François 1er. Le Père Lombardi, Porte-parole du Vatican a précisé que l’appellation exacte convenue est le Pape François ou le Souverain Pontife François.

Frères et Sœurs,
Le Pape François est un don à l’Eglise et au monde.
Nous l’accueillons comme tel et nous prions pour la fécondité de son Pontificat. Pour ma part, je rends grâce à Dieu pour les premières orientations de son Pontificat :

1. La Centralité du Christ.

« Le Christ est le Pasteur de l’Eglise, mais sa présence dans l’histoire passe par la liberté des hommes : parmi eux, l’un est choisi pour servir comme son Vicaire, Successeur de Pierre : le Christ, le Christ est le centre. Le Christ est la référence fondamentale, le cœur de l’Eglise, sans lui, Pierre et l’Eglise n’existeraient pas et n’auraient pas de raison d’être. Comme l’a répété plusieurs fois Benoît XVI, le Christ est présent et guide son Eglise. Dans tout ce qui est arrivé, le protagoniste est, en dernière analyse, l’Esprit Saint. Il a inspiré la décision de Benoît XVI pour le bien de l’Eglise ; il a orienté les Cardinaux dans la prière et dans l’élection. »


2. Sainteté et Mission

Dès sa première apparition publique après son élection pour la bénédiction « Urbi et orbi », le Pape François a invité les fidèles à « entreprendre un chemin de fraternité, d’amour, et d’évangélisation ».
Une telle perspective est en pleine osmose avec l’interpellation du Concile Vatican II, relayé par le Pape Jean Paul II dans son exhortation post-synodale Ecclesia in Africa.

Le Synode a affirmé que tous les fils et filles de l’Afrique sont appelés à la Sainteté et à la Mission, i.e. à être des témoins du Christ partout dans le monde. Tout missionnaire n’est authentiquement missionnaire que s’il s’engage sur la voie de la sainteté. (E.I.A., n° 136 ; R.M., n°84).

Frères et Sœurs,

Le Pape François constitue un don de Dieu pour l’Eglise et le monde. Par notre prière constante et persévérante, et notamment par la présente Eucharistie, confions au Maître de la moisson, par l’intercession de St Joseph et de la Ste Vierge Marie, le Pontificat du Souverain Pontife Romain.
Daigne le Seigneur faire de lui un instrument fécond pour la gloire de son Nom et pour le salut du monde.



Mgr Philippe OUEDRAOGO


Archevêque Métropolitain de Ouagadougou

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : vendredi 13 décembre 2019 - Le vendredi de la 2e semaine de l'Avent
Saint(s) du jour : Ste Lucie de Syracuse, vierge et martyre

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is a Joomla Security extension!