Ouagadougou, le 09 février 2013

Excellence Mgr Vito RALLO, Nonce Apostolique,
Excellences Messeigneurs les Archevêques et évêques du Burkina Faso,
Excellence M. Bongnessan Arsène YE, Ministre d’Etat, Ministre chargé des relations avec les institutions et des réformes politiques, représentant le premier Ministre,
Excellence M. le Président de l’Assemblée Nationale,
Frères et sœurs bien aimés en Christ !

Au nom de notre Eglise Famille de Dieu de Ouagadougou, je prends la parole pour souhaiter à vous tous, venus de près ou de loin, un salut cordial et une chaleureuse bienvenue au sanctuaire Marial de Yagma.

A son Excellence Mgr Vito RALLO, nous adressons un salut déférent et notre sincère gratitude pour sa disponibilité pour présider la cérémonie de la Dédicace de l’Eglise Notre Dame de Yagma.

C’est également avec reconnaissance que nous saluons la présence de :

- Excellence Messeigneurs les Archevêques et évêques du Burkina Faso,
- Son Excellence M. Bongnessan Arsène YE, Ministre d’Etat, Ministre chargé des relations avec les institutions et des réformes politiques, représentant le premier Ministre,
- Son Excellence M. le Président de l’Assemblée Nationale,
- Messieurs les présidents d’institutions,
- Tout l’organe de l’Etat dans toutes ses composantes administratives, exécutives, législatives et judiciaires, militaires et paramilitaires,
- Les délégations des différentes communautés religieuses : les musulmans, les protestants, les adeptes de la religion traditionnelle,
- Les composantes de l’Eglise Famille de Dieu : prêtres, religieux (ses) laïcs,

Un proverbe de notre savane enseigne « yell pa maande, t’a daar pa ta ye » ! i.e ‘’Aucun événement ne se produit, sinon au jour prévu ’’ bien entendu par la Providence divine.
Le jour tant attendu est enfin là !
L’acquisition du site de Yagma remonte à l’année 1968 du temps de Naaba Koanga, chef du village de Yagma, mais ce fut seulement le 12 décembre 1992 que la première pierre fut posée par son Eminence, feu Cardinal Paul ZOUNGRANA. Les travaux se sont poursuivis lentement, pendant une vingtaine d’années avec de nombreux arrêts, faute de moyens financiers.
Cette église de Notre Dame de Yagma est bien le fruit d’une longue histoire de foi, de générosité, de sacrifice, le fruit d’un travail laborieux de bon nombre de fidèles chrétiens et non chrétiens, proches et lointains. Au nom de notre Eglise Famille de Dieu, je voudrais saluer avec gratitude la longue lignée des personnes connues et anonymes qui ont généreusement contribué à l’édification de cette Eglise, véritable sanctuaire, lieu le plus saint de l’espace spirituel marial de Yagma.

- Les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) et les partenaires extérieurs,
- M. l’Abbé Réné ZOUNGRANA et ses différents collaborateurs,
- L’entreprise Wênd-kûuuni de M. Jean ZOUNGRANA,
- Les chrétiens des différentes paroisses de l’Archidiocèse de Ouagadougou,
- Les différents groupes de pèlerins de passage à Yagma,
- Les différents artistes, sculpteurs, peintres, ébénistes,
- Tous les hommes et femmes de bonne volonté, connus et anonymes,

A tous et à toutes, notre sincère gratitude et daigne la Bienheureuse Vierge Marie, protectrice de ce sanctuaire, combler les uns et les autres à la mesure de leur générosité.

Lors de sa 2ème visite pastorale en 1990, le Pape Jean-Paul II –de vénérée mémoire- a eu l’opportunité de célébrer l’Eucharistie à Yagma et a laissé à notre méditation des paroles inoubliables : « En ce haut lieu de prière qu’est YAGMA, chers fils et filles du Burkina, nous nous tournons vers la Mère de Jésus, Notre Dame de Yagma, comme vous aimez l’appeler… Je sais que vous venez souvent la prier ici, et je souhaite que vous puissiez édifier un sanctuaire digne de la Vierge Marie. Cela sera le signe visible de votre confiance en elle. Priez fidèlement la Mère du Sauveur ».

A n’en point douter, le passage du successeur de Pierre en 1990, tout comme les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus en 2005 contribuent à sanctifier tout l’espace spirituel Notre Dame de Yagma et surtout l’Eglise que nous allons dédicacée en ce jour à la Vierge Marie.

Le rituel de la Dédicace prévoit la déposition sous l’autel des reliques de martyrs ou d’autres saints. Nous avons à notre disposition, les reliques de Saint Vincent de Paul et des bienheureux Louis et Zélie Martin, parents de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Je souhaite que mon prochain voyage à Rome et à Lisieux en fin février me permettent d’apporter pour l’autel du sanctuaire de Yagma les reliques de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et du Bienheureux Jean-Paul II.

Tous ces Saints rappellerons constamment à tous –évêques, prêtres, religieux (ses), laïcs, que les Saints sont auprès de nous et constituent des signes de communion permanente avec Dieu.

Frères et sœurs,

Rendons grâce au Seigneur pour ce don précieux de l’Eglise Notre Dame de Yagma, signe visible du Dieu invisible et lieu par excellence de notre sanctification et de notre Rédemption.

Daigne le Seigneur, par Marie, agréer notre prière et nous combler de son amour !


+ Philippe OUEDRAOGO
Archevêque Métropolitain de Ouagadougou

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : samedi 14 décembre 2019 - Le samedi de la 2e semaine de l'Avent
Saint(s) du jour : St Jean de la Croix, docteur de l'Église († 1591)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd