Mot d’accueil des participants de l’Union Internationale Chrétienne des Dirigeants d’Entreprise (UNIAPAC)

Salle des Banquets de Ouaga 2000, Vendredi 26 Février 2010

- Excellence Monseigneur Vito Rallo, Nonce Apostolique au Burkina Faso,
- Excellence Monsieur Marc Roch Christian KABORE, Président de l’Assemblée Nationale,
- Monsieur le Directeur de l’UNIAPAC,
- Chers invités à vos grades et rangs respectifs,
- Mesdames, Messieurs,

Gloire à Dieu, Maître du Temps et de l’Histoire, qui nous donne de nous retrouver aujourd’hui autour de l’Union Internationale Chrétienne des Dirigeants d’Entreprise (UNIAPAC). Cette rencontre historique se tient en terre burkinabè. Fidèle à la sagesse africaine, j’ai l’insigne honneur, au nom des évêques du Burkina Faso, en ma qualité d’Archevêque Métropolitain de Ouagadougou, de prendre la parole pour souhaiter la bienvenue à tous nos illustres hôtes.

« Y yeelba » (en moore), « y danse » (en dioula), Fofo fo ! (en fulfulde) … You are welcome ! Soyez les bienvenus !!!

Le motif qui nous rassemble en ces lieux est riche de signification et d’espérance : l’Assemblée constitutive de la zone Afrique de l’Union Internationale Chrétienne des Dirigeants d’Entreprise (UNIAPAC) sous le thème : « Quelles valeurs pour le Dirigeant ? »

Une telle initiative remplit l’Eglise d’action de grâce et ouvre des horizons nouveaux tant à la communauté ecclésiale que civile eu égard aux perspectives de formation, de l’excellence et de la promotion de la dignité humaine dans l’entreprise et dans le travail.

Les fidèles laïcs du Christ, de par leur baptême, sont appelés à vivre leur vocation et leur mission à tous les niveaux de la société, particulièrement dans les domaines socio- politique, socio- économique et socio- culturel… Ils deviennent ainsi « Sel de la terre », « Lumière du monde » et « Levain dans la pâte… »

Dans cette perspective, l’Eglise Catholique ne peut que se réjouir et encourager les initiatives de formation spirituelle, biblique, doctrinale et morale appropriée pour la conversion des cœurs en vue d’acquérir une conscience sociale chrétienne.

Dans le même ordre d’idées, les décideurs chrétiens devront être soigneusement préparés à leurs tâches politiques, économiques et sociales par une solide formation à la doctrine sociale de l’Eglise pour être des témoins fidèles dans leurs milieux d’action (Cf. Ecclesia in Africa, n°90).

Nous souhaitons que la présente Assemblée Constitutive puisse atteindre ses objectifs, à savoir, la mise sur pied d’un réseau africain des dirigeants chrétiens qui offre surtout à tout dirigeant d’entreprise la possibilité de se former pour mieux servir l’homme et la société dans la bonne gouvernance.

Nos sincères vœux et nos prières vous accompagnent. Tout en invoquant l’Esprit Saint sur chacun de vous, nous confions la présente Assemblée Constitutive à la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, Reine de l’Afrique et souhaitons à tous et à chacun un bon séjour au Burkina Faso et plein succès dans tous vos travaux.

Merci de votre aimable attention !

Dieu vous bénisse !

+Monseigneur Philippe OUEDRAOGO
Archevêque Métropolitain de Ouagadougou

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : samedi 07 décembre 2019 - Le samedi de la 1ère semaine de l'Avent
Saint(s) du jour : St Ambroise, évêque et docteur de l'Église († 397)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François