Le 11 février 2013, le Pape Benoît XVI a annoncé qu'il quittera sa charge à partir du 28 février 2013. Cela est possible, conformément à l'article 332 paragraphe 2 du code de droit canonique.

Sans nous laisser ballotter par de nombreux commentaires qui ne manqueront pas, nous regardons l'avenir de l’Église avec sérénité avec une pleine confiance à ces paroles de Jésus au premier Pape : "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les forces du mal ne pourront rien contre elle" (Mt 16, 19).

Prions donc pour le Saint Père en fin de mandat, et pour la prochaine élection d'un successeur de Benoît XVI selon le cœur de Dieu.


Voici son annonce traduite du latin au français par le Saint-Siège :

"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Église.

Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière.

Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Évangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié.

C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Évêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire."

Benoît XVI
Rome, 11 février 2013.

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : jeudi 16 juillet 2020 - Le jeudi de la 15e semaine du temps ordinaire
Saint(s) du jour : BBses Marie-Rose de Gordon et 6 comp., martyres († 1794)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.