Au cours d’une conférence animée ce dimanche 25 avril par le Père Martin BIRBA et l’abbé Vivien SOMDA, plusieurs caractéristiques des sectes ont été énumérées pour permettre aux chrétiens de les reconnaitre plus facilement. Ils ont aussi appelé les chrétiens à se responsabiliser dans leur vie spirituelle pour ne pas tomber dans le piège des sectes et autres guides spirituels dont le message est anti-chrétien.

C’est au sein de la Cathédrale notre Dame de l’Immaculée conception de Ouagadougou qu’a lieu la conférence sur le thème « la foi chrétienne face aux nouveaux mouvements spirituels, aux sectes et aux sociétés ésotériques ». Père Martin BIRBA a d’abord défini ce qu’est une secte et a, par la suite, énuméré ces sectes dont les principales sont : la franc-maçonnerie, la rose-croix, les témoins de Jéhovah, les Rahéliens, etc.

Père BIRBA a aussi cité plusieurs critères qui permettent de reconnaitre ces sociétés secrètes ou sectes. Selon lui, tout personne ou groupe religieux prônant une doctrine selon laquelle l’homme émane de Dieu ou est une divinité, est contraire à la foi chrétienne car pour l’Église l’homme n’est pas une parcelle de Dieu mais plutôt une créature de Dieu. Il ajoute aussi que toute personne ou mouvement religieux qui enseigne la réincarnation n’est pas de l’Église car l’Évangile enseigne la résurrection et non la réincarnation.

Par ailleurs, Père Martin BIRBA a expliqué également que Jésus est bien le Fils de Dieu et tout enseignement autre que cela est contraire à la foi chrétienne. « Dieu est un être personnel en relation avec l’homme et non une force cosmique ou une énergie, l’Esprit Saint est un être personnel » a-t-il soutenu.Pour lui tout mouvement religieux qui prône des doctrines autres que ces vérités conformes à la foi, sont des sectes.

Pour Père BIRBA, celui qui propose le contenu d’un autre livre que celui de la Bible s’écarte de la foi chrétienne car dit-il, « Les Écritures sont un trésor à respecter dans son intégralité ».

Par la suite, l’Abbé Vivien SOMDA a expliqué que la fuite de responsabilité et la recherche de la promotion sociale sont des raisons qui poussent certains chrétiens à rejoindre les sociétés secrètes. Comme solution il propose aux chrétiens de se soigner spirituellement en mettant la foi au-devant de tout, en gardant leur liberté et en se responsabilisant spirituellement.

Quant aux mouvements ou clubs connus au Burkina Faso comme le rotary club, le Lions Club, Qnet, Jeune chambre internationale, le Père BIRBA recommande aux chrétiens de s’en méfier car ce sont des lieux où les sociétés secrètes comme la franc-maçonnerie font leurs recrutements. Il affirme aussi que le Rotary Club et le Lions Club sont parfois des antichambres potentielles de la franc-maçonnerie qui peut les exploiter pour vanter la promotion du social.

Cette conférence a été initiée par le SEPAFAR, le Service Pastoral pour la Formation et l’Accompagnement des Responsables.

Georges YOUL

Pin It

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.