À toutes les personnes de bonne volonté : Chers frères et sœurs,

« À vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ. » (Eph 1, 2)

Depuis le samedi 24 octobre, la Famille KARGOUGOU de la Communauté Chrétienne de Base (CCB) saint Joseph dans le quartier Ouidi, connaît une affluence particulière de personnes qui viennent prier ou pour d’autres motifs, ayant appris que la Sainte Vierge y serait apparue. Au regard de cette situation, nous vous adressons ce message pour vous inviter à la sérénité dans la foi et à implorer la lumière de l’Esprit Saint qui mène à la vérité tout entière. (Cf. Jn 16, 13).

Pour retracer brièvement la chronologie des évènements, selon les témoignages reçus, tout aurait commencé le mardi 20 octobre 2020, lorsque, une petite fille de la famille, alors qu’elle mangeait sur la terrasse, a constaté la présence d’une tache sur un mur. Elle ne s’en est pas inquiétée, pensant à une simple tache d’huile ; mais selon ses dires, les jours qui ont suivi, cette tache semblait se préciser sous les traits d’une forme humaine. Le samedi 24 octobre, sa cousine ayant remarqué la même tache, l’a appelée, lui faisant remarquer qu’il s’agirait d’une figure de la Vierge de Fatima. Les premiers témoins alertés ont été les autres membres de la famille, puis des voisins, avant que la nouvelle ne se répande très rapidement. Un prêtre, vicaire de la paroisse s’est rendu sur les lieux le samedi 24 octobre au soir, puis une délégation paroissiale. Que faut-il en penser, que retenir ?

L’Église, confortée par la Parole de Dieu et instruite par sa longue histoire, recommande toujours la prudence, la vigilance et le discernement, particulièrement dans de telles circonstances. Notre Seigneur Jésus Christ lui-même ne nous invite-t-il pas à savoir lire les « signes des temps » (cf. Lc 12, 54-56), mais aussi à ne pas manquer le moment où Dieu rend visite à son peuple ? (Cf. Lc 19, 41-42). De même, l’Apôtre Jean nous donne ce conseil : « Bien-aimés, ne vous fiez pas à n’importe quelle inspiration, mais examinez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu » (1 Jn 4, 1).

A l’étape actuelle, aucune conclusion ne peut être tirée. Cependant nous vous assurons que nous prendrons le temps nécessaire pour un discernement minutieux et paisible. Rappelons que la reconnaissance d’apparitions par l’Église n’intervient qu’au terme d’une longue procédure idoine menée par des instances compétentes au niveau local et au-delà.

Ainsi, sur plus d’une centaine de présumées apparitions dans le monde depuis le début du 20ème siècle à nos jours, l’Église n’en a reconnues qu’un nombre très infime. En outre, nous en appelons à la délicatesse de chacun et à la charité de tous, de s’abstenir d’aller sur les lieux en vue de préserver la quiétude de la famille KARGOUGOU et de ses voisins.

Dans la certitude de prendre la juste mesure de la volonté de Dieu, avec l’aide de l’Esprit Saint, demeurons unis dans une prière confiante, avec Marie notre Mère, Notre Dame du Rosaire, en ce mois missionnaire finissant.

« Priez pour nous, Sainte Mère de Dieu, afin que nous soyons dignes des promesses du Christ. »

Ouagadougou, le 27 octobre 2020

Abbé Bernard Eudes COMPAORE,
Curé de la paroisse Notre Dame du Rosaire de Kolg Naaba

 

Pin It

Liturgie

Aujourd'hui : vendredi 04 décembre 2020 - Le vendredi de la 1ère semaine de l'Avent
Saint(s) du jour : St Clément d'Alexandrie, père de l'Église († v. 215)

Voir les lectures du jour

Suivez-nous sur Facebook

Les derniers tweets du Pape François

(C) 2012-2019 Catholique.bf - Tous les droits réservés.